L’homéopathie pour maigrir : comment ça marche ? - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Maigrir

L’homéopathie pour maigrir : comment ça marche ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

Les Français s’intéressent de plus en plus aux médecines douces, qu’ils jugent efficaces pour soigner les petits maux ou compléter la médecine traditionnelle. Selon une étude Harris Interactive de 2019(1), 71% des Français avouent avoir déjà eu recours au moins une fois à une pratique de médecine douce, comme l’ostéopathie (80%), l’acupuncture (72%) ou l’homéopathie (72%). Ces thérapeutiques peuvent-elles être efficaces pour perdre du poids ? Zoom sur l’homéopathie, ses principes et les traitements homéopathiques à privilégier pour maigrir.

Qu’est-ce-que l’homéopathie ?

L’homéopathie est une médecine alternative inventée au 18e siècle. Elle se base sur deux principes fondateurs :

  • Une substance (souvent issue d’une plante) provoquant un symptôme peut être utilisée pour traiter ce même symptôme.
  • La puissance d’une substance s’obtient par un processus de dilutions en série et d’agitations (la phase de dynamisation). Ce processus est censé augmenter l’effet de la substance, malgré une très faible concentration en actifs.

Les préparations homéopathiques se présentent sous différentes formes. La plus connue est bien évidemment la forme granulée, à faire fondre sous la langue. Mais il existe également des traitements homéopathiques en pommade, gel ou teinture-mère à diluer dans l’eau.

L’homéopathie est en vente libre en pharmacie et ne requiert pas d’ordonnance. Elle est néanmoins soumise, comme les médicaments, à une autorisation de mise sur le marché. Il suffit simplement au laboratoire de prouver que sa préparation homéopathique n’est pas dangereuse pour la santé.

Elle n’est soumise à aucun essai clinique visant à évaluer son efficacité. Aussi, elle compte de nombreux détracteurs.  Pourtant, force est de constater que de nombreuses personnes continuent d’y avoir recours. Elle est particulièrement prisée en France :

  • Le pays compte 3581 médecins homéopathes.
  • L’homéopathie représente 10% des ventes en pharmacie.
  • 3 Français sur 4 ont une bonne opinion concernant les traitements homéopathiques.
  • La même proportion a déjà pris de l’homéopathie.
  • 74% estiment que l’homéopathie est efficace pour traiter un problème de santé(2).

Comment fonctionne l’homéopathie ?

Comme évoqué précédemment, l’homéopathie repose sur plusieurs principes :

  • Principe de similitude: le patient est soigné par une substance diluée qui, si elle n’était pas diluée et administrée à une personne saine, provoquerait les symptômes. Cette même substance diluée apaise les symptômes d’une personne malade.
  • Principe de la dilution: la substance initiale doit être diluée plusieurs fois et dynamisée (secouée) pour être efficace. Il existe différentes techniques de dilution, mais toutes suivent la règle de l’infinitésimal, c’est-à-dire qu’une dose très faible de substance peut guérir. D’ailleurs les chiffres et lettres sur les flacons de granulés homéopathiques indiquent le nombre de dilutions (ex : 1CH – une dilution, 15CH – 15 dilutions).
  • Principe de globalité: l’homéopathie appréhende le patient dans sa globalité – symptômes, mode de vie, état psychologique… C’est une donc une thérapeutique globale et personnalisée.
  • Principe de constitution: l’homéopathie s’appuie sur une classification des patients selon leur constitution. La constitution est déterminée selon l’hérédité, les précédents traitements médicamenteux et le mode de vie du patient.
  • Principe de diathèse: en plus de la constitution, l’homéopathie prend en compte la diathèse, c’est-à-dire les prédispositions du patient à certaines pathologies.

L’homéopathie est donc une thérapeutique globale, qui s’adresse à un patient plus qu’à une maladie. Le traitement variera selon l’individu. Par ailleurs, le patient pourra s’estimer guéri lorsqu’il aura retrouvé un équilibre et pas seulement lorsque ses symptômes auront disparu.

L’homéopathie, une aide pour maigrir

L’homéopathie étant une médecine globale, on peut donc se demander si elle pourrait être efficace pour perdre du poids. Bien entendu, le traitement homéopathique ne peut, en soit, faire maigrir. Sans mesures hygiéno-diététiques, à savoir une alimentation équilibrée et une activité physique régulière, il sera difficile de perdre du poids. Mais l’homéopathie peut être utile pour optimiser les actions mises en place pour maigrir. Aussi, certaines combinaisons homéopathiques peuvent être envisagées. À préciser néanmoins qu’il existe une multitude de traitements homéopathiques – autant que d’individus, puisque comme expliqué précédemment, l’homéopathie et ses dosages se font en fonction de chaque individualité.

Rétention d’eau

Si vous êtes sujet à la rétention d’eau et que celle-ci est très généralisée – jambes en forme de poteaux, doigts qui gonflent, visage « bouffi », fluctuations de poids importantes selon les saisons, une cure de Natrum Sulfuricum 7CH, à raison de 5 granules au coucher, peut contribuer à amoindrir le phénomène.

Si votre rétention d’eau se concentre au niveau du bas du corps, avec taille et cuisses qui s’épaississent, jambes lourdes et pieds qui gonflent, l’homéopathie peut encourager la résorption des œdèmes localisés. Prenez Thuya occidentalis 5CH, 2 granules 3 fois par jour.

Par ailleurs, mettez en place des mesures hygiéno-diététiques favorables à la résorption de la rétention d’eau : activité de marche, hydratation suffisante, évitement des aliments riches en sel et des sources de chaleur, surélévation des jambes le soir.

Grignotages et faim « émotionnelle »

Si vous grignotez souvent et que ces grignotages engendrent une prise de poids significative, l’homéopathie peut vous aider à contrôler les « pulsions » alimentaires et ainsi, à maigrir. Aussi :

  • Si vos grignotages sont dus à une faim constante, seulement étanchée par une quantité importante de nourriture, prenez 2 granules d’Antimonium crudum 9CH, 3 fois par jour.
  • Si vous êtes « obsédé » par la nourriture et que manger est une idée fixe, une combinaison d’Ignatia amara 9CH et Natrum muriaticum 9CH, 3 granules de chaque, 3 fois par jour, pourra apaiser le caractère obsessionnel.
  • La faim « psychologique », s’expliquant par le stress, la fatigue, la frustration ou la tristesse, donne lieu à des grignotages. Si vous souhaitez vous débarrasser de vos kilos émotionnels, l’homéopathie peut être une solution. Ignatia amara 5CH, 2 granules 3 fois par jour, apaise la faim nerveuse ou la faim associée à l’ennui. Staphysagria 9CH, une dose hebdomadaire ou 2 granules ponctuellement, est recommandé dans les cas de compulsion alimentaire liée à une colère intériorisée. Pulsatilla 9CH, 2 granules 3 fois par jour, viendra apaiser la faim associée à la tristesse, à des émotions trop fortes ou à une sensibilité exacerbée. Enfin Gelsemium 9CH permettra d’apaiser le grignotage d’angoisse, associé à un événement ponctuel (examen, entretien d’embauche).
  • Si vous êtes porté sur le grignotage sucré et que vos préférences se portent généralement sur des saveurs douces, crémeuses et/ou grasses, une dose hebdomadaire de Sulfur 9CH pourrait apaiser votre goût prononcé pour le sucre.
  • A contrario, si vous êtes plutôt attiré par des grignotages salés (fromage, chips, charcuterie), que vous avez souvent soif, et que vos kilos en trop se localisent particulièrement sur le bas de votre corps, le traitement homéopathique recommandé est Natrum muriaticum 9CH, 2 granules 3 fois par jour.

Fort appétit et surcharge pondérale

L’homéopathie peut également aider à maigrir les « gros mangeurs », en accélérant la survenue de la sensation de satiété. 5 granules de Foenum graecum 30CH 20 minutes avant les repas peuvent apaiser la sensation de grande faim, amoindrir la taille des prises alimentaires et vous aider à maigrir.

Ce traitement peut être complété par une prise hebdomadaire de Calcarea carbonica ostrearum 15CH, qui est particulièrement recommandé aux personnes sujettes à un surplus de graisse abdominale, ou aux sujets dont le métabolisme est lent.

Si votre fort appétit s’associe à des prises alimentaires rapides et à un goût prononcé pour l’alcool, Lachesis mutus 9CH, 2 granules 2 fois par jour, apaisera les troubles nerveux derrière la compulsion.

Troubles digestifs et ventre plat

Si vous souhaitez maigrir du ventre, que vos kilos en trop se concentrent sur votre abdomen et que vous souffrez de ballonnements et de troubles de la digestion :

  • Le traitement homéopathique pour calmer les gonflements du haut du ventre, ou les ballonnements associés au stress, est Lycopodium 5CH, 2 granules 3 fois par jour.
  • Si c’est votre bas-ventre qui a tendance à gonfler, Carbo vegetabilis 2CH, 2 granules 3 fois par jour, calmera les irritations du côlon.
  • Si vous souffrez d’une alternance de constipation et de diarrhée, Nux vomica 5CH, 5 granules matin et soir en période de constipation, permet de rétablir le transit et de retrouver un ventre plat.
  • L’homéopathie soigne également la constipation chronique associée à un météorisme abdominal, par Graphites 9CH, 3 granules chaque soir.

 Cellulite

Enfin, en plus d’aider à maigrir, l’homéopathie peut agir sur les différents facteurs favorisant l’apparition de cellulite.

  • Si votre morphologie est plutôt de type gynoïde, avec un buste fin et une cellulite localisée au niveau des hanches, des fesses et des cuisses : Thuya 5CH, 3 granules 2 fois par jour.
  • Si votre cellulite est très incrustée et douloureuse à la palpation (cellulite fibreuse), l’homéopathie peut calmer l’inflammation– Cantharis 5CH, 2 granules 3 fois par jour, et les douleurs – Rhus Toxicodendron 5CH associé à Natrum Mutriaticum 5 CH, 3 granules de chaque matin et soir.
  • Si vous souhaitez plutôt un drainage général, que votre cellulite est aqueuse et accentuée par une paresse veineuse, les teintures-mères homéopathiques d’Orthosiphon et de Pilosella peuvent aider à drainer l’organisme (20 à 30 gouttes diluées dans un verre d’eau, 3 fois par jour, pendant un mois).
  • Si vous souhaitez maigrir et éliminer une cellulite adipeuse, liée à une alimentation trop riche et concentrée sur les cuisses, le traitement homéopathique Natrum Mutriaticum 5 CH, 3 granules matin et soir, pourrait améliorer l’aspect capitonné de votre cellulite.

Références

(1) 2019, Harris Interactive pour Santéclair, Observatoire des parcours de soins des Français – Thème 3 : Les Français et les médecines douces

(2) 2018, Ipsos, L’homéopathie plébiscitée par les Français

Laisser un commentaire