Régime Dissocié : dossier complet et avis des internautes - CalculerSonIMC
page régime dissocié

Le régime dissocié


APERÇU DU RÉGIME DISSOCIÉ

60 pour l’efficacité
50 pour la rapidité
20 pour la facilité
5 pour les effets santé
70 pour le prix
35 pour la popularité
50 recommandation de CalculerSonIMC
régime balance

SOMMAIRE ET DESCRIPTIF

Le régime dissocié repose sur l’idée selon laquelle une mauvaise association des aliments favoriserait fortement la prise de poids. Selon cette méthode, perdre du poids reviendrait donc à dissocier complètement certains aliments afin d’éviter les kilos en trop. Bien que ces allégations n’aient jamais pu être prouvées, le régime dissocié est un concept sur lequel d’autres méthodes minceur se sont ensuite basées (comme par exemple le régime dissocié scandinave, le régime dissocié d’Antoine, etc.). Dans ce dossier nous évoquons le régime dissocié tel qu’il est apparu dans la littérature dans l’ouvrage « Food Combining Made Easy » du Docteur Shelton.

 

Les personnes qui font la promotion de ce régime avance qu’une alimentation dissociée permet de favoriser le travail des enzymes.

La répartition des catégories d’aliments doit s’effectuer en accord avec les règles du Docteur Shelton. Attention : il est parfois indiqué, sur Internet, que l’on ne peut pas superposer différentes catégories d’aliments au cours d’une même journée (par exemple les glucides et les acides), c’est faux. En effet le Docteur, dans son ouvrage, précise que les aliments doivent être bien combinés, sans pour autant être toujours séparés.



S’il est important de bien combiner les aliments entre eux, il est aussi primordial de n’écarter aucun d’entre euxC’est l’un des points positifs de ce régime. Pourtant, les règles imposées dans la dissociation sont telles qu’il arrive forcément un moment où la privation prend le dessus : il est par exemple très difficile de consommer régulièrement de la viande dans ce régime. Pourtant ce souhait de n’interdire aucun aliment s’inscrit dans une démarche d’équilibre et de refus des carences, le corps ayant de nombreux besoins qu’il faut satisfaire à l’aide d’une multitude de nutriments différents (qu’il n’est généralement pas possible de retrouver dans les régimes privatifs comme le régime Atkins ou le régime Mayo par exemple). Comme pour la majorité des régimes, il est préférable d’en discuter avec son médecin généraliste qui pourra vous aiguiller au mieux.

AVIS DE LA DIÉTÉTICIENNE

Stéphanie DUFANT, diététicienne-nutritionniste

L’alimentation dissociée peut potentiellement apporter tous les éléments nutritifs dont le corps à besoin. Cette alimentation est compliquée à suivre scrupuleusement. Elle est isolante car très éloignée d’une alimentation « ordinaire ». Son intérêt ne repose sur aucune preuve scientifique. Pour résumer, l’alimentation dissociée n’est pas intéressante diététiquement parlant, elle est difficile à mettre en place et à suivre en cas d’invitations.

Stéphanie DUFANT, diététicienne-nutritionniste

LES PRINCIPES DE LA DIÈTE

Le principe du régime dissocié est de bien séparer les différentes catégories d’aliments, et de faire les associations en respect avec les règles du Docteur
Le principe du régime dissocié est de bien séparer les différentes catégories d’aliments, et de faire les associations en respect avec les règles du Docteur

Les règles fondamentales suivantes sont issues du livre du Docteur Shelton (3), page 19 à 30, c’est tout le chapitre « bonnes et mauvaises combinaisons » qui indique comment associer les aliments.

  • Les acides et féculents ne doivent jamais être associés dans un même repas
  • Ne doivent jamais être associés dans un même repas :
    • Acides et féculents
    • Protéines et glucides
    • Acides et protéines
    • Gras et protéines
    • Sucre et protéines
    • Sucre et féculents
  • Les protéines doivent être consommées seules, sous la forme d’un même et unique aliment.
  • Les fruits doivent être consommés seuls, au sein d’un même repas.
  • Les melons doivent être mangés seuls, au sein d’un même repas.
  • Il faut boire le lait seul, à moins qu’il soit accompagné de fruits acides.
  • Il faut déserter les desserts (le Docteur Shelton fait un jeu de mot en anglais dans son ouvrage : « desert the desserts ») : aucun déssert n’est envisageable donc.

Avec ces règles en main, il vous suffit alors de composer tous vos différents repas.



Exemple de semaine type

Cet exemple de semaine-type respecte les différentes contraintes imposée par le régime dissocié du Docteur Shelton.

Jour Petit déjeuner Déjeuner Diner
Lundi Melon Salade de légumes
Blette (peu connu en France)
Courge jaune
Pommes de terre
Salade de légumes
Haricots vert
Gombo
Noisettes
Mardi Pêches
Cerises
Abricots
Salade de légumes
Betteraves
Carottes
Haricots blancs
Salade de légumes
Epinard
Chou
Fromage blanc
Mercredi Cantaloup (une variété de melon) Salade de légumes
Gombo
Courge verte
Artichaut
Salade de légumes
Brocoli
Maïs frais
Avocat
Jeudi Baies avec de la crème (sans sucre) Salade de légumes
Chou-fleur
Gombo
Riz brun
Salade de légumes
Courge verte
Feuilles de navet
Côtelettes d’agneau
Vendredi Nectarines
Abricots
Prunes
Salade de légumes
Carottes
Patates douces
Chou vert
Salade de légumes
Noisettes
Betterave
Haricots verts
Samedi Pastèque Salade de légumes
Aubergine cuite au four
Blette
Pain de blé entier
Salade de légumes
Courge jaune
Epinards
Oeufs
Dimanche Bananes
Cerises
Verre de lait
Salade de légumes
Haricots verts
Gombo
Patates irlandaises
Salade de légumes
Chou frisé
Germes de soja
Brocoli

 

Dans l’exemple ci-dessus, présenté dans l’ouvrage du Docteur Shelton, la viande est très peu présente (il n’y a qu’un seul repas avec de la viande au cours de la semaine). Le problème étant de connaître, pour chacun des aliments consommés, sa teneur en protéines, en glucides, en matière grasse, etc. Afin de savoir s’il est possible d’accorder cet élément avec d’autres aliments.

Salade de betteraves, carottes et haricots blancs

AVANTAGES

Le régime dissocié comporte de nombreux avantages, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il couramment utilisé en France, par des personnes désirant suivre un régime.

Le premier avantage est que la personne suivant le régime dissocié peut manger à sa faim, il n’y a pas de quantité imposée. La règle est simplement de bien associer ses aliments. La perte de poids est en partie assurée par le fait que comme ces associations sont contraignantes, il est difficile de se « gaver » d’un même type d’aliments.

Côté cuisine, la préparation est facilitée puisque l’on s’occupe généralement d’aliments qui ont de très fortes ressemblances (seulement des fruits, etc.). Toutefois, la préparation est facilitée une fois que les éléments ont bien été sélectionnés, une tâche particulièrement difficile au départ.



INCONVÉNIENTS

Aucune étude scientifique n’a pu permettre de prouver la véracité des allégations avancées par le Docteur Shelton. Le régime dissocié ne repose donc sur aucune base solide en termes de nutrition.

Le principal problème soulevé par ce régime est que ce type d’alimentation n’est pas réellement cohérent. Le corps humain a besoin d’une alimentation variée. Or la consommation des aliments par association peut perturber l’organisme et engendrer des carences car les associations sont contraignantes : il n’est donc pas rare d’être bloqué sur un type aliment (à moins d’en sacrifier un autre). Il faut plusieurs jours avant de pouvoir faire le tour de tous les différents types d’aliments.

Le régime dissocié sur une courte période semble plus raisonnable qu’à long terme.

D’une manière générale, ce genre de régime est psychologiquement difficiledissocier les aliments est l’un des meilleurs moyens de s’en dégoûter. Considération à mettre en parallèle aux nombreux cas de déprimes qui peuvent survenir pendant un tel régime. La perte de poids n’est toutefois pas remise en cause puisque, selon ses utilisateurs, elle existerait bel et bien (du fait du côté restrictif imposé). A ce sujet vous disposez d’un espace, en bas de ce dossier, où vous pourrez laisser vos retours d’expérience au sujet de ce régime.

Régime psychologiquement difficile
Ce genre de régime est psychologiquement difficile

Le Docteur Shelton souhaitait que son régime soit éducatif. Pourtant il est assez difficile à mettre en place (il faut connaitre la teneur en glucides, en protéines, etc. de chacun des aliments consommés afin d’établir les bonnes associations de soi-même).

ORIGINES DU RÉGIME

Le régime serait la poursuite des recherches du Docteur Horward Hay, qui a proposé en 1930 (2) les prémisces de l’alimentation dissociée. Le Docteur Hay proposait de séparer les aliments en trois groupes bien distincts : les aliments basiques, les aliments acides, et les aliments neutres. Ses recherches partait du principe que les enzymes, dans l’organisme, fonctionnait de manière différente selon l’acidité du milieu. Ainsi, en ne consommant qu’un groupe d’aliment bien précis (acide par exemple), les enzymes pourraient « mieux faire leur travail ».

Le Docteur Shelton est décédé en 1985, de nombreuses publications ont ponctué sa vie de végétarien et d’éducateur de santé.



AVIS DE CALCULERSONIMC.FR

A l’origine, une idée intéressante : ne pas priver les individus d’aliments en particulier. Pourtant, dans les faits, la privation existe bel et bien (notamment en ce qui concerne les desserts). Les associations sont parfois difficiles et, de ce fait, certains produits sont extrêmement difficiles à intégrer dans l’alimentation quotidienne. L’efficacité de la méthode ne semble pas remise en cause mais les effets sur la santé sont vraiment hasardeux. Un régime à appréhender de manière consciencieuse.

Explication de l’attribution de la note :
» Aspect nutrition -30 points pour les effets néfastes du régime
» Aspect corpulence : -20 points pour l’espérance d’effets bénéfiques sur la corpulence à long terme

PARTAGEZ CE DOSSIER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ET DONNEZ VOTRE AVIS !

Vous voulez donner votre avis sur ce régime ?

Si vous avez déjà essayé ce régime et si vous souhaitez nous envoyer un email pour nous donner votre avis afin qu’il apparaisse sur cette page, nous serions ravi ! Pour cela il vous suffit d’utiliser le formulaire ci-dessous.



AVIS DES LECTEURS DE CALCULERSONIMC

Pour le moment aucun avis de lecteur n’a encore été publié. Soyez le premier à publier un avis en utilisant le formulaire ci-dessus. Votre avis sera relu, puis publié.

SOURCES ET RÉFÉRENCES

(1) Heart Foundation. Nutrition and Metabolism Advisory Committee : A review of the relationship between dietary fat and overweight/obesity. NHF. February 2003. Voir le document complet.
(2) Eat Right. Academy of Nutrition and Dietetics. Fad Diet Timeline.
(3) Food Combining Made Easy, par Herbert M. Shelton. 1951. http://www.soilandhealth.org/02/0201hyglibcat/020195.shelton.combining.pdf