Jambes lourdes : causes, symptômes, solutions - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Santé & Maladies

Jambes lourdes : causes, symptômes, solutions

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

Beaucoup de femmes souffrent ou ont souffert au moins une fois dans leur vie de jambes lourdes. Cette sensation pénible et désagréable d’avoir des poteaux à la place des jambes. Quelles sont les causes de ce problème de santé ? Et quels sont les traitements adéquats pour retrouver des jambes légères ? Nous vous en parlons dans cette rubrique.

Quels sont les symptômes des jambes lourdes ?

Lorsque vous souffrez des jambes lourdes, c’est sûr, vous avez l’impression d’avoir du plomb dans les mollets. Le dynamisme global de vos membres inférieurs est diminué. Au matin, les levers sont difficiles, et les fins de journées éprouvantes. Certains mouvements du quotidien comme monter les marches d’un escalier ou s’agenouiller deviennent pénibles. Cette lourdeur dans les jambes s’accompagne assez souvent de crampes et d’un besoin de se gratter le bas des mollets (prurit). Les personnes souffrant de jambes lourdes présentent aussi :

  • Des impatiences qui sont des sensations désagréables de fourmillements, de picotements, d’engourdissements ou de brûlures dans les jambes. Elles apparaissent généralement après une immobilisation prolongée et peuvent aller jusqu’à une impression de douleurs, obligeant la personne à marcher pour se dégourdir les jambes et calmer les douleurs.
  • Des œdèmes ou gonflements des tissus qui surviennent particulièrement en fin de journée. Ils s’observent surtout au niveau des pieds et des chevilles, et sont souvent accompagnés d’un échauffement qui peut empêcher de dormir.
  • Des télangiectasies qui comprennent des réseaux de vaisseaux sanguins dilatés, perceptibles sur la peau des jambes. D’apparences très fines comme des cheveux, leur rougeur s’atténue lorsqu’on appuie dessus. Ils peuvent être aussi accompagnés de minuscules veines qui strient l’épiderme.

Outre ces symptômes, les personnes touchées se plaignent globalement d’un retentissement de leur vie sociale : difficultés à supporter de longs trajets en voiture, en train ou en avion, à participer à des soirées ou à une activité de loisirs entre amis.

Les symptômes des jambes lourdes

Les causes des jambes lourdes

Les jambes lourdes résultent souvent d’insuffisance veineuse,  de mauvaise circulation sanguine ou de rétention d’eau. Pour comprendre tout ceci, il faut remonter au mode de fonctionnement du système veineux des membres inférieurs. Les différents tissus présents dans les jambes (la peau, les muscles, les os) sont irrigués par un réseau vasculaire composé d’artères qui apportent du sang oxygéné, et des veines qui ramènent du sang chargé de CO2 vers le cœur. La circulation se fait donc dans le sens aller-retour.

L’insuffisance veineuse

La remontée du sang à partir des jambes est favorisée par ce qu’on appelle « la chasse plantaire ». C’est-à-dire, lorsqu’on marche, les vaisseaux situés sur la plante des pieds sont comprimés et propulsent le flux sanguin vers le haut. Cette poussée est ensuite relayée par les muscles des mollets lorsqu’ils se contractent, permettant ainsi au sang de continuer son ascension. Les veines sont équipées d’un système antigravité qui évite au sang de revenir en arrière : les valvules. Lorsque ces valvules sont défaillantes (insuffisante veineuse), le retour du sang opéré par les veines situées au niveau des jambes devient difficile, parce qu’il doit surmonté la gravité. Le sang stagne alors dans les jambes : c’est cela qui provoque la sensation de jambes lourdes.

Les hormones

Des dérèglements hormonaux  survenant au moment des menstruations ou lors d’une grossesse peuvent également causer la sensation de jambes lourdes. Le taux élevé des œstrogènes agit sur la perméabilité des vaisseaux sanguins, rendant difficile la circulation du sang qui a tendance à stagner.

Les oedèmes

La sensation de jambes lourdes est aussi due dans certains cas à un problème d’œdème. C’est lorsque la paroi des veines se fragilise et devient perméable, laissant filtrer de l’eau. L’accumulation de ce liquide en dehors des vaisseaux provoque l’œdème : d’où la sensation du mollet lourd ou des jambes gonflées.

Le poids

L’obésité et le surpoids favorisent aussi ce phénomène. Étant souvent accompagnés de taux de cholestérol dans le sang, les problèmes de surpoids altèrent et fragilisent les vaisseaux sanguins.

L’hygiène  de vie

Attention au tabagisme qui affaiblit la tonicité des veines et peut faciliter l’apparition de lourdeurs de jambes. De même que les positions de travail statiques et les chaussures mal adaptées (talons aiguilles) qui engourdissent les jambes et causent de multiples douleurs.

Comment soulager les jambes lourdes ?

Le sport

La marche est un excellent moyen d’obtenir une meilleure circulation sanguine, sous l’effet des contractions musculaires qui jouent le rôle d’une pompe sanguin. Certains sports comme le vélo et l’aquabiking stimulent également la circulation sanguine, et permettent d’avoir des jambes légères. C’est aussi le cas de la natation.

Les soins cosmétiques

Dans ce même registre, il existe des crèmes et des gels contenant des principes actifs très efficaces qui agissent favorablement sur la fluidité de la circulation sanguine. Ils permettent de dynamiser le retour veineux, et font ressentir une sensation de fraîcheur qui va rapidement soulager le patient. Ces gels et crèmes sont à appliquer quand vous en ressentez le besoin, par le biais d’un massage qui s’effectue du bout des pieds vers le haut de la cuisse pour respecter le sens de la circulation sanguine

Les vêtements de contention

Pour soulager les effets de l’insuffisance veineuse, en l’occurrence la lourdeur et le gonflement, il y a des chaussettes et des bas de contention. De par leur modèle de tissage assez particulier et leur maille serrée, ils exercent une pression veineuse sur la jambe, ce qui favorise le retour du sang.

Les massages drainants

On peut aussi avoir recours à un massage drainant pour prévenir les effets d’encombrement des ganglions. Ce type particulier de massage s’effectue par un kinésithérapeute sous forme de légères pressions musculaires sur chaque jambe, pendant environ une trentaine de minutes.

L’alimentation

Enfin, il faut accompagner toutes ces mesures d’une alimentation adaptée, faite de beaucoup de fruits et de légumes. Ces derniers renferment des antioxydants et de la vitamine C qui protègent la paroi veineuse.

La sardine et le saumon étant riches en oméga 3 et en acide gras, ils aident alors à améliorer la circulation sanguine.

Ajouter de l’ail et du gingembre dans vos préparations, car excellents pour fluidifier le sang et réduire le cholestérol.

Vous aimez boire du thé vert ? Cela tombe bien ! Cette boisson riche en antioxydants permet d’améliorer le flux sanguin.

N’oubliez pas la pastèque qui est un fruit juteux hydratant et permettant d’éviter la formation de caillots dans le sang. Boire au moins 1,5 litre d’eau par jour aide à rendre moins visqueux le sang.

Laisser un commentaire