Métabolisme de base

Effectuer le calcul de votre métabolisme de base (MB)

Il s'agit d'une estimation de la quantité d'énergie (en calories) que votre corps a besoin de manière quotidienne, lorsqu'il est au repos.

Cette valeur est particulièrement intéressante car muni de votre métabolisme de base, vous pourrez ensuite avoir une estimation de l'énergie dont votre corps a besoin en fonction de votre niveau d'activité physique. Vous pourrez ainsi comparer vos apports caloriques journaliers, à vos dépenses caloriques journalières.

Ma taille : cm
Mon poids : kg
Mon age : ans
Mon sexe :

Vos Résultats

Votre métabolisme de base est en attente de calcul. Une fois calculé nous fournirons une interprétation immédiate.

Nous vous proposons aussi d'autres calculs de « poids idéal théorique ».
(qui vous permettront d'utiliser d'autres formules)

Explications

Après avoir effectué le calcul (ci-dessus) de votre métabolisme de base (MB), vous savez combien d'énergie votre corps dépense quotidiennement lorsqu'il est totalement au repos. Le MB est donc parfois aussi appelé dépense énergétique au repos (DRE). Oui mais voilà : votre corps n'est jamais totalement au repos, la moindre activité physique et/ou cérébrale entraine une consommation supplémentaire de calories...

C'est la raison pour laquelle le tableau ci-dessous (que nous vous calculons automatiquement lorsque vous utilisez notre outil ci-dessus), vous explique, par rapport à votre métabolisme de base (MB), quelle est votre dépense énergétique réelle.

Votre profil Signification Votre dépense quotidienne
Sédentaire Aucun exercice quotidien ou presque MB x 1,2
Légèrement actif Vous faites parfois des exercices physiques (1 à 3 fois par semaine) MB x 1,375
Actif Vous faites régulièrement des exercices physiques (3 à 5 fois par semaine) MB x 1,55
Très actif Vous faites quotidiennement du sport ou des exercices physiques soutenus MB x 1,725
Extrêmement actif Votre travail est extrêmement physique ou bien vous vous considérez comme un grand sportif MB x 1,9

Le métabolisme de base peut donc se comprendre comme les besoins « inévitables » de votre organisme : il ne peut fonctionner correctement sans cette énergie. Il s'agit de l'énergie minimale dont a besoin l'organisme pour survivre au repos, c'est à dire l'énergie demandée pour assurer des fonctions basiques comme la respiration, la digestion, le fonctionnement du cerveau, le maintien de la température du corps...

Des facteurs autres que le poids, la taille et le sexe peuvent venir modifier le métabolisme de base, y compris des facteurs externes. C'est le cas par exemple des conditions climatiques : s'il fait particulièrement froid ou bien excessivement chaud, alors le métabolisme de base de votre corps sera plus élevé car votre corps devra fournir des efforts supplémentaires pour « maintenir » votre système.

La bonne nouvelle c'est que la pratique régulière d'un sport augmente la masse maigre du corps (c'est à dire la quantité de muscle), et cette masse maigre consomme plus de calories que la masse grasse, même quand le corps est au repos. Autrement dit, en ayant plus de muscles votre corps consommera plus de calories pour fonctionner et ce même quand vous ne serez pas en train de faire du sport. Cependant ce changement de métabolisme de base se fait sur le long terme et on peut donc considérer que les calories nécessaires pour que le corps fonctionne au repos sont les mêmes d'un jour à l'autre.

La balance énergétique

Avoir une idée, même approximative, de ce que son corps peut consommer de manière quotidienne peut évidemment vous aider à mieux gérer votre alimentation. Car c'est votre alimentation qui fait rentrer les calories (qui sont ensuite dépensés par votre corps) : il faudrait donc, idéalement, qu'il existe un équilibre entre vos apports énergétiques et vos dépenses.

Le corps fonctionne donc comme une balance énergétique et a pour objectif de dépenser le même nombre de calories que ce qui sera consommé. Dans ce cas le poids corporel ne change pas. Mais lorsque la balance se dérègle il y a alors deux cas de figure :

Si l’on mange plus que ce que l’on dépense on grossit, car on stocke l’énergie non utilisée.

Si l’on dépense plus d’énergie que ce que nous apportent nos repas on perd du poids, car le corps puise dans ses réserves d’énergie.

Pour perdre du poids deux solutions pourraient ainsi être envisagées : manger moins ou augmenter son activité physique. La première option serait envisageable mais dans une mesure limitée car manger moins que ses besoins signifie également risquer des carences en micronutriments qui, nous l’avons vu, sont essentiels au métabolisme et à une bonne santé. Reste donc la solution qui permet de faire pencher la balance du côté de la perte de poids sans risquer de carences : augmenter son activité physique !

Origines du métabolisme de base

Le métabolisme de base découle d'une formule communiquée le 8 Octobre 1918 à un journal scientifique qui en fait la publication en 1919 (1). Cette formule de référence est celle de J. Arthur Harris (2) et de Francis G. Benedict, suite à l'analyse de 136 hommes, 103 femmes et 94 enfants en bonne santé.

Elle n'est valable que dans la tranche de 151cm à 201cm, pour un poids compris obligatoirement entre 25kg à 124.9kg et pour un âge allant de 21 à 70 ans. Les créateurs de cette formule étaient conscients que, pour les personne agées, la fiabilité pouvait parfois être remise en cause. C'est la raison pour laquelle Harris et Benedict ont mené de nouvelles recherches et effectué des publications en 1928, puis 1935, mais sans toutefois modifier leur formule d'origine.

Formule de Harris et Benedict (1919) :

$$\\MB(Homme) = 13,7516 * Poids(kg) + 500,33 * Taille(m) - 6,7550 * Age(an) + 66,473$$

$$\\MB(Femme) = 9,5634 * Poids(kg) + 184,96 * Taille(m) - 4,6756 * Age(an) + 655,0955$$

En 1984, Roza et Shizgal proposent une formule améliorée (3) de celle de Harris et Benedict. C'est cette formule que nous utilisons dans notre calculateur, sauf pour les personnes en surpoids ou avec un âge supérieur à 60 ans (auquel cas nous basculons automatiquement sur la formule de Black, ci-après). Dans leur publication Roza et Shizgal précisent que la formule de Harris et Benedict permet d'obtenir une estimation du métabolisme de base à une précision de l'ordre de 14% près pour une personne en « bonne santé » et « correctement nourri ». Toutefois, pour des personnes souffrant de malnutrition, la formule n'est pas fiable. Celle ci est donc améliorée de la sorte :

Formule améliorée de Harris et Benedict par Roza et Shizgal (1984) :

$$\\MB(Homme) = 13,707 * Poids(kg) + 492,3 * Taille(m) - 6,673 * Age(an) + 77, 607$$

$$\\MB(Femme) = 9,740 * Poids(kg) + 172,9 * Taille(m) - 4,737 * Age(an) + 667, 051$$

Pour les personnes âgées et les personnes en surpoids, la formule de Black et al, apparu en 1996 (4), est utilisée. Elle repose sur des échantillons plus larges et analyses plus récentes :

Formule de Black et al (1996) :

$$\\MB(Homme) = 259 * Poids(kg)\^{0.48} * Taille(m)\^{0.50} * Age(an)\^{-0.13}$$

$$\\MB(Femme) = 230 * Poids(kg)\^{0.48} * Taille(m)\^{0.50} * Age(an)\^{-0.13}$$

Par ailleurs, Black, à travers cet étude, précise aussi que les limites du corps humain en termes de besoins énergétiques journaliers semblent être :

  • Au minimum de dépenser 1,2 fois le métabolisme de base par jour (personne sédentaire)
  • Au maximum de dépenser 4,5 fois le métabolisme de base (élite des athlètes de haut niveau les plus endurants)

Sources et références

(1) Harris JA, Benedict FG. A biometric study of basal metabolism in man. Washington, DC: Carnegie Institute of Washington, Publication no 279, 1919. http://www.jstor.org/stable/83837

(2) https://en.wikipedia.org/wiki/James_Arthur_Harris

(3) The Harris Benedict equation reevaluated: resting energy requirements and the body cell mass. Am J Clin Nutr 1984 40: 1 168-82. http://ajcn.nutrition.org/content/40/1/168.long

(4) Black, A.E., Coward, W.A., Cole, T.J., Prentice, A.M., Human energy expenditure in affluent societies : An analysis of 574 doubly-labelled water measurements; Eur J Clin Nutr, 50 (2) (1996), pp. 72–92. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8641250

Dernière mise à jour de cette page : le 10 Mai 2017

eBook « J'atteins mon poids idéal, facilement et sans régime »

A la recherche de bonnes résolutions pour votre corpulence ? Découvrez notre eBook minceur ! Seulement 14€.