Comment le stress entraîne-t-il une prise de poids ? - CalculerSonIMC
Santé & Maladies

Comment le stress entraîne-t-il une prise de poids ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

Réussir un rendez-vous professionnel, organiser une première rencontre amoureuse, répondre aux besoins des enfants… Les sollicitations sont nombreuses et peuvent conduire à un état d’angoisse plus ou moins permanent selon les cas.

L’apparition des symptômes physiques devient alors difficile à gérer. Stress et prise de poids sont-ils liés ? Comment gérer vos angoisses sans grossir ?

Les différentes phases

Le stress est souvent caractérisé par le grand public comme un concept vague entrainant un sentiment de malaise. Pourtant, véritable réaction biologique, il apparaît suite à une stimulation extérieure, psychique ou sensorielle.

Il se définit par trois phases distinctes : alarme, résistance et épuisement.

La phase de choc

La phase de choc se manifeste lors de la réception de l’élément stressant. Le rythme cardiaque s’accélère, les muscles se crispent et le taux de sucre dans le sang chute. Pour faire face à cette situation, le système nerveux envoie un message à l’hypothalamus qui, par son action sur la glande médullo-surrénale, libère de l’adrénaline.

Elle fournit alors au corps l’énergie dont il a besoin en augmentant le rythme du cœur et en facilitant la libération du sucre par le foie. À cette étape, la mémoire et la réflexion sont améliorées. Vos pupilles se dilatent et vous disposez d’une meilleure vision.

La phase de résistance

Les ondes magnétiques émises par les aimants de la semelle aident à réduire les matières grasses présentes dans le corps. Durant la jonction, il se produit une interaction entre le pied et plusieurs organes.

Il s’agit entre autres de l’estomac, du foie, des intestins, des glandes endocrines et du pancréas.

La phase d’épuisement

Pendant la phase d’épuisement, l’angoisse persiste et l’organisme ne dispose plus des ressources nécessaires pour y faire face.

Les défenses immunitaires s’affaiblissent, une tension extrême s’installe et la fatigue s’enracine. En cas de stress chronique, c’est-à-dire durable dans le temps, un sentiment dépressif peut se développer.

L’impact sur le corps

Connaissez-vous cette sensation désagréable de boule dans l’estomac ? Il s’agit de votre corps qui interprète de manière physique votre perception de la situation stressante rencontrée.

Le système digestif est incroyablement complexe et intelligent. Riche de millions de cellules nerveuses, le stress a très souvent un impact sur le tractus gastro-intestinal.

Des nausées envahissantes, de la diarrhée ou de la constipation sont autant de symptômes qui peuvent se manifester.

Il n’est pas toujours facile de cuisiner un repas équilibré après une longue journée de travail. Généralement, nous ressentons plutôt l’envie de nous diriger vers des aliments gras ou sucrés.

Ils sont rapides à préparer et procurent une sensation de bien-être agréable qui semble, à première vue, avoir une incidence positive sur notre angoisse. En réalité, c’est le système de récompense qui est en cause.

En mangeant des aliments que nous trouvons appétissants, le corps libère de la dopamine pour combattre les substances neurochimiques liées aux tensions.

Cette sensation de bien-être est un véritable cercle vicieux. Puisque nous sommes stressés, nous nous réconfortons avec des aliments gras ou sucrés qui nous donnent cette impression de nous sentir mieux.

Toutefois, nous finissons par grossir à cause de cette mauvaise alimentation. Stress et prise de poids sont très souvent associés. L’obésité est alors le résultat d’une vie stressante difficile à gérer.

Les actions à adopter au quotidien

La première étape pour vous libérer de cet état est de trouver la source. Une fois cette étape réalisée, vous pourrez adopter des moyens pour y remédier.

Une personne de votre entourage ne cesse de créer des tensions chez vous ? Éloignez-vous ou essayez de mettre un terme à votre relation. Vous êtes surmené à votre travail ? Dans la mesure du possible, déléguez les tâches dont vous ne pouvez vous occuper à vos collègues.

Les peurs et troubles sont souvent une question de perceptions. En travaillant votre manière de voir les choses, vous dédramatisez les situations qui vous semblent angoissantes.

Il n’est pas toujours possible de maîtriser tous les aspects de notre vie. En l’acceptant, vous orienterez votre énergie sur des actions plus concrètes. N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste pour vous aider à y voir plus clair.

Pour finir, adopter une meilleure hygiène de vie est essentielle. Le sommeil est un facteur essentiel pour entretenir votre santé. Pour évacuer les tensions, dirigez-vous vers le sport qui vous convient le mieux.

Préférez un sport cardio pour vous défouler ou une séance de yoga pour vous relaxer. Prenez du temps pour vous ! Pratiquez des activités qui vous permettent de décompresser.

Si vous aimez cuisiner, pourquoi ne pas vous lancer dans une nouvelle recette ? Manger lentement est un premier pas pour combattre l’obésité. Ce moment de préparation vous aidera à vous détendre et à mieux apprécier votre plat au moment de la dégustation.

Prise de poids et fatigue : existe-t-il un lien ?

Laisser un commentaire