Cure minceur en thalasso, comment la choisir ? - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Maigrir

Cure minceur en thalasso, comment la choisir ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

La population française est folle d’eau : en effet les Français ne perdent plus une occasion de se baigner, ou de profiter des bienfaits aquatiques. D’ailleurs, pour 92% d’entre eux, les bienfaits de la thalassothérapie sont avérés. Ils sont mêmes 65% à envisager un séjour dans un centre marin(1).  Et le secteur se porte bien : une hausse du chiffre d’affaires global de 7%, entre 2016 et 2018, selon la Présidente de France Thalasso, le syndicat national professionnel de thalassothérapie(2). Mais au fait, les soins « marins » permettent-ils réellement de perdre du poids ? En quoi consiste une cure minceur thalasso et comment la choisir ?

Qu’est-ce que la thalassothérapie ?

La thalassothérapie est une thérapeutique s’appuyant sur les bienfaits du milieu marin (eau, sel, algues, boue, sable, climat marin) pour prévenir ou traiter certaines affections – dermatologiques, rhumatismales, respiratoires. Depuis quelques décennies, la thalasso a évolué et les centres offrent également des activités spa et bien-être, moins médicalisées. Aussi, les cures de thalassothérapie s’adressent aujourd’hui à un public varié et proposent de véritables programmes de remise en forme : minceur, détox, anti-stress pi encore anti-cellulite.

Pour autant, et même si elle est à visée relaxante, une cure en thalasso ne ressemble en rien à des vacances : elle se déroule toujours sous surveillance médicale, et suit un protocole bien particulier. Il consiste en général en plusieurs soins quotidiens, sur une durée de 4 a 8 jours. En outre, et s’agissant des cures minceur, ces dernières présupposent des entrevues avec un spécialiste de la nutrition (diététicien, médecin-nutritionniste).   

Quels sont les soins classiques d’une cure minceur en thalasso ?

Les centres de thalassothérapie redoublent d’inventivité pour proposer des soins toujours plus insolites. Pour autant, la base du soin de thalasso reste la même : elle fait intervenir les propriétés de l’univers marin à des fins de meilleure santé – et, dans le cas présent, d’amincissement. Une cure minceur s’appuiera donc naturellement sur les soins suivants.

L’hydromassage

cure-minceur-thalasso-hydromassage

Il s’agit d’un massage par l’eau, qui repose sur un double-bienfait :

  • Le bienfait du massage, qui permet de tonifier la peau et de drainer l’organisme.
  • Le bienfait de l’eau, puisque l’eau de mer est fortement minéralisée.

Il peut se pratiquer sur l’ensemble du corps ou de façon plus localisée, sur les zones spécifiques à traiter, selon qu’on souhaite affiner ses cuisses, ses fesses, son ventre ou ses hanches. La cure minceur en thalasso propose en général différents types d’hydromassage :

  • Le massage par jets, qui consiste soit à projeter de l’eau sur une zone spécifique, soit en une douche dans une cabine munie de jets d’intensité et de pression diverses (ce que l’on appelle plus communément une « douche balnéo »), soit par immersion dans une baignoire munie de buses propulsant de l’eau.
  • L’hydromassage par bulles, qui ressemble à un spa ou un bain bouillonnant. On s’immerge dans une cuve ou un bassin équipé(e) de buses, qui propulsent de l’air et génèrent ainsi des bulles « massantes ».
  • Le massage par pluie, dans une douche à affusion qui projette de fines gouttes d’eau de mer sur le corps, pendant une demi-heure.

L’hydromassage s’inscrit parfaitement dans une cure minceur, car il revitalise, raffermit la peau, favorise la circulation et le drainage, stimule l’organisme et détend (et le stress a une influence négative sur le poids).

À préciser enfin que certaines techniques, comme le bain hydromassant (aux algues, aux huiles essentielles), le drainage marin (drainage lymphatique au jet) ou le Watermass (palper-rouler sous affusion) ne sont ni plus ni moins que des hydromassages.

L’enveloppement

Autre soin incontournable en thalassothérapie, l’enveloppement (ou body wrap). Il consiste à recouvrir le corps d’un cataplasme, puis de l’envelopper dans un film en cellophane, pour enfin le recouvrir d’une source de chaleur (comme une couverture chauffante). Traditionnellement l’enveloppement se fait à base de boue marine, d’argile marine et/ou d’algues.  Ces composés contiennent de nombreux sels minéraux, oligo-éléments et vitamines, qui  reminéralisent et revitalisent l’organisme (condition sine qua non pour envisager un amincissement). Souvent, l’enveloppement est précédé d’un sauna ou un hammam, afin de dilater les pores de la peau, et d’un gommage, pour éliminer les cellules mortes et favoriser la pénétration transdermique des actifs. 

Le sport

Une cure minceur en thalasso présuppose également des activités sportives. Ainsi, nombreux sont les centres qui proposent des activités toniques, à l’instar de l’aquabike ou le Waterbike (conjugaison d’aquabiking et d’hydromassage), l’aquagym, l’aquajumb (trampoline immergé), l’aquapower (aquagym avec lests aux poignets et chevilles), la natation, le beach training (entraînement cardio sur la plage), la marche rapide dans le sable… La pratique du sport dans l’eau permet de mincir et de se tonifier sans risque de blessure. De surcroît l’eau, en créant une résistance, intensifie la portée des efforts. Sans compter son pouvoir massant, particulièrement bénéfique à l’amincissement et à l’élimination de la rétention d’eau. Quant aux sports de grand air, ils permettent de se réoxygéner et de bénéficier des vertus de l’air marin iodé. Les exercices, pratiqués dans le sable, sont à priser : le sable, surface meuble, exige un travail d’équilibre et de stabilité et donc, une sollicitation des muscles profonds.

L’alimentation

cure-minceur-thalasso-alimentation

Les cures minceur en thalassothérapie présupposent bien entendu une révision de son alimentation. Bien souvent, les cures proposent une pension complète : aussi, les repas sont composés par des professionnels de la nutrition. À ce titre, un bilan alimentaire est dressé à l’entrée en cure : il permettra d’élaborer des menus en adéquation avec les besoins et objectifs du curiste. Ainsi, l’alimentation visera à pallier des carences, reminéraliser, maîtriser les apports caloriques quotidiens… Thalasso oblige, les produits de la mer seront souvent  de rigueur. D’ailleurs les algues seront mises à l’honneur : pauvres en graisses, riches en nutriments (vitamines et minéraux), elles permettent de détoxifier l’organisme et favorisent la perte de poids (par exemple en abaissant la cholestérolémie).

En outre, certains centres de thalasso proposent des cours de cuisine diététique ou des ateliers de Mindful Eating (manger en pleine conscience) pour réapprendre aux curistes à se nourrir sainement.

Quels sont les soins annexes complétant la cure minceur en thalasso ?

cure-minceur-thalasso-soins

Aux soins classiques, viennent s’ajouter d’autres soins minceur, que l’on pourrait trouver dans les centres esthétiques, mais dont la thalassothérapie s’est emparée afin de compléter son offre. Certains font appel aux vertus de l’eau, d’autres moins. Ainsi, certaines cures minceur en thalasso proposent :

  • De la cryolipolyse : une technique minceur inspirée de la cryothérapie, qui permet de remodeler la silhouette par application de froid sur les zones à traiter.
  • De l’oxygénation biocatalytique : également appelée Bol d’Air Jacquier (du nom de son concepteur), cette technique de détoxification consiste à propulser des vapeurs issues de la peroxydation d’huile essentielle de pin, pour booster la fonction pulmonaire et régénérer les cellules du corps.  L’organisme serait alors plus enclin à mincir.
  • De l’hydromassage à billes : la technique consiste à masser les extrémités en les immergeant dans un mélange de billes de verre et d’eau. Les reflux de l’eau associés à la pression et la percussion des billes permettraient de relancer la circulation lymphatique et ainsi, de s’affiner.
  • De la technique des ventouses : également connue sous les noms de cupping, Body Palp… Il s’agit en fait d’appliquer des ventouses sur certaines parties du corps pour décongestionner les tissus conjonctifs et relancer la circulation, afin de faciliter l’amincissement.
  • Du lit hydromassant : un hydromassage, à l’exception près que l’eau n’entre pas en contact direct avec le corps. Elle est projetée contre un film de séparation, sur lequel le curiste est couché. Il ressent néanmoins toutes les sensations du massage, et bénéficie de ses bienfaits. Le lit hydromassant permet entre autres de bénéficier d’un drainage lymphatique doux, pour favoriser la perte de poids.

Comment choisir sa cure minceur en thalasso ?

cure-minceur-thalasso-choisir

Plusieurs critères entrent en jeu :

  • Vous pouvez tout d’abord vous appuyer sur l’offre de soins des centres de thalassothérapie.  Adaptez votre sélection en fonction du but recherché. Souhaitez-vous vous tonifier ? Souffrez-vous de rétention d’eau, qui explique vos kilos en trop ? Avez-vous une relation compliquée avec la nourriture ? En fonction de ce petit bilan personnel, vous pourrez sans nul doute affiner votre choix et trouver la thalasso qui vous convient le mieux.
  • Le prix reste un critère important, car les tarifs fluctuent d’un centre à un autre. Au demeurant, comptez entre 1000 et 3000€ les 6 jours. Sachez en outre qu’une cure minceur en thalasso n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Seules les cures thermales prescrites par un médecin en cas de surpoids ou d’obésité peuvent entrer dans le champ d’application d’un remboursement.
  • La destination n’est pas à négliger, car à chaque climat ses vertus. Ainsi, le climat atlantique serait tonifiant, le climat méditerranéen plutôt calmant et les bords de Manche particulièrement vivifiants. Il est également possible d’envisager des cures à l’étranger : Japon, Portugal, Maroc…

Références

(1)    2018, Opinionway, 65% des Français sont attirés par les cures de thalassothérapie, d’après un sondage OpinionWay

(2)    2018, Entretien avec Marie Perez Siscar, La thalasso : « un marché franco-français en hausse constante »

Laisser un commentaire