Qu’est ce que la cryothérapie ? - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Santé & Maladies

Qu’est ce que la cryothérapie ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

Les origines de la cryothérapie

Les méthodes de thérapie par application de froid existent depuis l’Antiquité. A cette époque, on appliquait de l’eau glacée en traitement local pour soulager les inflammations. Toutefois, ce n’est qu’à partir de 1978 que le concept fut étendu, grâce au professeur Yamaguchi, un scientifique japonais qui eut l’idée d’appliquer cette méthode sur le corps entier (1) . La première chambre froide voit le jour la même année.
L’idée s’est rapidement propagée jusqu’en Europe, d’abord en Allemagne où le professeur Fricke améliore l’idée de son confrère japonais grâce à l’ajout de deux sas, puis dans le reste du continent. Cette technique n’a pas cessé de se démocratiser depuis.

Comment marche la cryothérapie ?

Cette thérapie soumet le corps à des températures extrêmes entre -140 et -160 degrés Celsius. On entre dans une capsule spéciale qui projette de l’azote pour refroidir très rapidement l’espace, et le corps doit alors lutter plusieurs minutes contre un froid glacial. Ce choc thermique provoque une chute rapide de la température corporelle, ce qui entraîne une vasoconstriction des vaisseaux. Ce phénomène a plusieurs effets positifs, mais ce genre de thérapie doit être parfaitement maîtrisé pour éviter les accidents.

Comment se déroule une séance ?

Plonger son corps dans des températures extrêmes n’a rien de rassurant, mais les spécialistes prennent toutes les précautions nécessaires. On commence par faire un état des lieux de votre condition physique pour vérifier que vous n’êtes pas sujet à de l’hypertension, des problèmes de coeur, maladies rénales ou problèmes circulatoires. La cryothérapie est aussi déconseillée pendant la grossesse. Si vous le pouvez, venez avec un certificat médical récent ; ce n’est pas obligatoire, mais vous gagnerez beaucoup de temps.
Une fois passée cette étape, vous pouvez vous déshabiller dans un vestiaire où l’on vous donnera également de quoi protéger toutes les parties très sensibles de votre corps : le nez, la bouche et les extrémités du corps. Une séance en capsule dure 4 minutes maximum, et il est possible d’arrêter la session à tout moment en cas de douleur ou de gêne trop intense.séance de cryothérapie

Après la séance, vous aurez besoin d’un petit moment de récupération pour laisser le temps à votre corps de se réchauffer. Les effets peuvent être ressentis immédiatement mais il est recommandé de réaliser plusieurs séances pour une meilleure efficacité.

Les différentes formes

On distingue différentes formes de thérapie par le froid.

La cryothérapie corps entier

C’est la technique que l’on retrouve le plus souvent, elle consiste à entrer la totalité du corps dans une chambre cryogénique. La personne s’équipe d’un maillot de bain, d’un masque, d’un cache oreilles, de gants et de chaussettes chaudes et passe par deux chambres successives avant d’atteindre les températures les plus extrêmes.
Beaucoup de centres choisissent ce procédé car il a la réputation d’être plus efficace. En effet, le refroidissement du corps se produit de manière plus rapide quand la tête est également immergée dans des conditions glaciales, et la récupération est meilleure.

La cryothérapie corps partiel

C’est un système que l’on peut retrouver dans les centres plus modestes, mais il n’en reste pas moins efficace. A la différence de la première méthode, celle-ci plonge le corps dans une capsule qui laisse dépasser la tête. Les effets sont sensiblement les mêmes, et ce procédé permet des thérapies d’appoint.

cryotherapie corps partiel

La thérapie locale

Ces séances sont surtout proposées dans les centres d’esthétique, et permettent de cibler des parties spécifiques du corps, notamment afin de réduire la cellulite. Le drainage lymphatique permet de réduire le nombre de cellules graisseuses.
Dans les centres, on utilise souvent des ventouses qui provoquent un choc thermique. Cependant, il est tout à fait possible de prolonger l’effet chez soi à l’aide de crèmes et de gels qui reproduisent l’effet du froid sur les zones localisées. Ces crèmes issues de la cryothérapie ont des vertus amincissantes ciblées.

Quels sont les effets sur le corps ?

La cryothérapie a été utilisée dans le monde sportif pendant des années avant de se démocratiser auprès du grand public. Et ses effets positifs continuent d’être prouvés.
Concrètement, le choc thermique provoqué par cette thérapie provoque plusieurs effets immédiats sur le corps (2) :

  • chute de la température corporelle
  • vasoconstriction et augmentation du débit sanguin
  • meilleure oxygénation et élimination plus rapide des déchets
  • accélération de la réparation tissulaire
  • réactions endocriniennes : fabrication d’endorphines, aussi appelées « hormones du bien-être »
  • réduction de la souffrance musculaire

Les effets peuvent être ressentis jusqu’à deux heures après la fin d’une séance. De plus, ils sont de plus en plus efficaces au fil des semaines.thérapie par le froid

Pourquoi faire appel à la thérapie par le froid ?

On peut utiliser cette technique pour plusieurs raisons, autant physiques qu’esthétiques.

Pour le sport

Sur les terrains de football, on voit souvent des joueurs se faire soigner avec des sprays refroidissant après un choc violent. L’écart brutal de température permet d’anesthésier la douleur et joue un rôle d’anti-inflammatoire. Mais dans le domaine sportif, on utilise surtout cette méthode à titre préventif pour éviter les entorses, les tendinites ou les claquages musculaires. Grâce à son action sur le système vasculaire, le froid permet également une meilleure résistance, une amélioration des performances et une récupération plus rapide après un effort.

Pour la perte de poids

On peut utiliser cette technique pour aider à la perte de poids. Pour lutter contre le froid, le corps doit puiser dans ses ressources énergétiques et brûle des centaines de calorie en une seule session. Mais pour être vraiment efficaces, les séances doivent être couplées à des massages anti-cellulite et surtout à une alimentation équilibrée.

Pour la peau

Dans le domaine de la dermatologie, l’utilisation la plus connue du froid est celle pour le traitement des verrues. Mais de nombreuses affections dermatologiques peuvent aussi être grandement soulagées avec des séances régulières. L’eczéma par exemple, qui est souvent aggravé par la chaleur, peut bénéficier d’un traitement par le froid. Même chose pour le psoriasis ou la dermatite atopique.
D’un point de vue purement esthétique, l’application de froid sur la peau est aussi connue pour défroisser les rides et atténuer les signes de vieillesse. Un atout comme un autre pour la beauté de la peau !cryothérapie pour diminuer les rides

Pour la santé générale

Les personnes qui se plaignent de douleurs musculaires chroniques ou qui sont sujettes à des rhumatismes ou de l’arthrite ont tout intérêt à effectuer des séances régulières pour soulager les inflammations et les douleurs rhumatismales qui peuvent vite devenir insupportables. Plusieurs études ont démontré l’efficacité de la thérapie sur ces pathologies (3).
Grâce au processus de libération d’endorphines, le froid intense a aussi un effet très positif sur le stress en général. La sensation de bien-être ressentie perdure souvent plusieurs heures après la fin d’une séance. Des séances régulières peuvent vraiment aider à mieux gérer les périodes de stress.

A lire également : Brûler les graisses avec la cryolipolyse ?

Sources et références

(1) https://projet.chu-besancon.fr/pmb/PMB_Ecoles/opac_css/doc_num.php?explnum_id=847
(2) http://www.cryo-var.com/fr/cryotherapie-corps-entier
(3) http://epsi-ufc.e-monsite.com/pages/les-projets/cryotherapie/cryotherapie-dans-les-rhumatismes-inflammatoires/cryotherapie-dans-les-rhumatismes-inflammatoires.html

Laisser un commentaire