Quelles sont les meilleures alternatives à la salle de sport ? - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Sport

Quelles sont les meilleures alternatives à la salle de sport ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

Quand sport rime avec extérieur 

Pour les fans de running, la course à pied, qu’elle se pratique dans un stade, en forêt, en ville ou en montagne (trail), sera une parfaite alternative au tapis de course. La course à pied est un sport d’endurance très simple à pratiquer : une bonne paire de chaussures de course et une tenue confortable feront l’affaire, pour débuter. Les coureurs plus expérimentés ajoutent en général à leur panoplie une montre intelligente, capable de mesurer toutes les données afférentes à leurs performances : distance, nombre de calories brûlées, itinéraire, pulsations cardiaques… Quant aux adeptes de la marche sur tapis de course, ils pourront pratiquer la marche sportive en extérieur. Ville, campagne, forêt ou bord de plage, tous les décors s’y prêtent. Il s’agit d’un sport cardio, moins requérant que la course, mais très bénéfique à la santé.

Pour ceux aiment le rameur, mais qui n’aiment pas se rendre à la salle de sport, la meilleure alternative se pratique sur l’eau : il s’agit de l’aviron. Ce sport n’est pas très médiatisé, pour autant il est très pratiqué, en mer comme en rivière ou lac. On compte environ 500 clubs en France, dûment répertoriés sur le site de la fédération. Dans le même registre, le canoë-kayak pourrait vous convenir : ce sport sollicite sans doute moins les jambes que l’aviron, mais il garantit des bras d’acier. Il est donc une alternative à la musculation : pagayer pourrait s’avérer aussi efficace que soulever de la fonte !

Et pour remplacer le spin-bike de la salle de sport, rien ne vaut le « vrai » vélo. Cette activité sportive se décline à l’infini et permet de contenter tous les amateurs de sport en extérieur. VTT, cyclisme de route, enduro, vélo de ville, BMX… Des possibilités pour chaque terrain et chaque pratique. En outre, le vélo est une activité ludique, que l’on peut pratiquer seul ou accompagné, en autodidacte ou en club. Il est possible de découvrir toutes les alternatives qu’offre le vélo sur le site de la Fédération Française de Cyclisme.

Enfin, d’autres activités en extérieur sont d’excellentes alternatives à la salle de sport :

  • Les sports d’eau (natation, planche à voile, kite-surf…), qui peuvent se pratiquer sur les mois d’été
  • Les sports de neige (ski, ski de fond, raquettes, snowboard), pour les mois hivernaux
  • Les sports de montagne (randonnée, escalade, parapente, canyoning…), extrêmement variés et dépaysants

Quand on ne jure que par le collectif

Certaines personnes n’apprécient pas la salle de sport, car elles s’y sentent seules. Lever des poids ou utiliser des appareils de remise en forme en solo ne convient pas à ces individus, pour qui sport doit rimer avec collectif. Dans ce cas précis, la meilleure alternative à la salle de sport reste la pratique d’un sport collectif, au sein d’un club. Il en existe de nombreux : basket, football, handball, water-polo, natation synchronisée ou encore hockey sur glace. Les sports collectifs présentent de nombreux avantages :

  • Le regain de motivation, dû à l’effet d’entraînement – on suit l’élan du groupe et on rechigne moins à faire du sport
  • La stimulation intellectuelle – stratégies de jeu élaborées en groupe, coordination entre chaque membre d’une équipe
  • L’amélioration des aptitudes techniques et sportives, entre autres grâce aux encouragements des coéquipiers
  • Le développement de l’esprit d’équipe, de la coopération et du fair-play

Les sports collectifs sont donc une bonne alternative à la salle de sport, pour ceux qui aspirent à pratiquer un sport en équipe, où les échanges nourrissent l’activité.

Quand on préfère les structures moins impersonnelles

Pour certains, le problème majeur de la salle de sport reste son côté impersonnel : un espace froid, où les gens vont et viennent sans vraiment se parler, et où il est parfois difficile de faire connaissance avec d’autres pratiquants. La meilleure alternative à la salle de sport, dans ce cas, peut être une inscription dans une association sportive locale. Il en existe 170 000 en France ! Autant dire que le choix est vaste. Elles peuvent être très petites, et ne compter que quelques membres, ou être rattachées à une fédération et regrouper un grand nombre de licenciés.

Il existe de nombreux avantages à pratiquer un sport en association :

  • La proximité – on sera toujours plus enclin à chercher une association proche de son domicile
  • Connaître de nouvelles personnes, proche de chez soi et ainsi dynamiser sa vie sociale
  • La motivation à pratiquer l’activité sportive est accrue
  • L’apprentissage de la discipline sportive est meilleur et plus rapide, puisque l’association et ses membres sont « experts »
  • Le matériel et les installations adéquates sont à disposition
  • Les associations sportives organisent souvent d’autres événements, en sus de la pratique sportive, pour financer leurs activités

Les associations couvrent tous les sports, des plus communs au plus insolites. Il y en a pour tous les goûts :

  • Un club de boxe sera sans doute plus adéquat pour se perfectionner qu’un cours collectif de Body Combat en salle de sport
  • Apprendre le yoga en petit comité, au sein d’une association, peut être moins frustrant que dans une salle de sport, car la discipline exige de la rigueur
  • Un cours d’aquagym dispensé par un maître-nageur sera plus efficace et précis que celui dispensé par le coach « multi disciplines » d’une salle de sport

 

Les alternatives à la salle de sport sont nombreuses et permettent de découvrir de nouveaux sports et de nouvelles personnes, et de se fixer de nouveaux objectifs.

Laisser un commentaire