Quels sont les meilleurs coupe-faim naturels ? - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Maigrir Nutrition & Alimentation

Quels sont les meilleurs coupe-faim naturels ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

38% des Français affirment avoir déjà eu recours à des compléments alimentaires(1). L’objectif de la démarche est avant tout d’être en meilleure santé (93%)(2).  Et parallèlement à cette consommation, ils ont de plus en plus recours aux super-aliments, aux alicaments et aux plantes pour renforcer leur immunité, gagner en vitalité ou mincir durablement. Parmi les solutions les plus prisées, on retiendra les fameux « coupe-faim », qui permettraient de réguler ses prises alimentaires et par conséquent, de contrôler son poids.  Mais qu’est-ce qu’un coupe-faim et surtout, quels sont les coupe-faim naturels les plus efficaces ?

Qu’est-ce qu’un coupe-faim ?

Un coupe-faim, également appelé anorexigène ou suppresseur d’appétit, est une substance, un médicament, un aliment ou un alicament qui a pour principale propriété d’accélérer la sensation de satiété alimentaire. Aussi, il peut autant être utilisé pour pallier à une petite faim que dans le cadre d’un régime alimentaire à des fins d’amincissement.

Le coupe-faim agit de manière mécanique, en « comblant » la faim physiologique. Cette dernière se manifeste par des signaux clairs : gargouillements de l’estomac, baisse d’énergie, maux de tête, somnolence, sensation de bouche sèche. Par contre un coupe-faim n’agit pas sur la faim «psychologique », c’est-à-dire sur l’envie de manger ou la compulsion alimentaire.

À préciser enfin qu’on distingue souvent  les coupe-faim des « brûle-graisse » (accélération du métabolisme, comme la caféine ou la capsaïcine) et des capteurs de graisses (captation d’une partie des lipides de l’alimentation). Mais certaines substances ont souvent une double-action sur l’organisme : elles réduisent l’appétit, captent les graisses et régulent de la glycémie sanguine. C’est par exemple le cas des fibres.

Les meilleurs coupe-faim issus de l’alimentation

Certains aliments, de par leur teneur élevée en fibres, agissent comme des coupe-faim. Ils sont ainsi recommandés en cas de fringales, et constituent une alternative saine aux grignotages sucrés, gras et/ou salés. Ils peuvent ainsi aider à contrôler son poids, voire à en perdre.

La pomme

C’est certainement le plus connu des coupe-faim. Ce fruit est naturellement riche en fibres et en pectine, une fibre mucilagineuse capable non seulement de gonfler au contact de l’eau (effet coupe-faim), mais également de capter une partie des graisses et sucres alimentaires au niveau de l’intestin. Ainsi la pomme est non seulement efficace pour apaiser les petits creux, mais elle est également intéressante pour son action positive sur le taux de cholestérol et la glycémie.

Le son d’avoine

Il s’agit de l’enveloppe externe du grain d’avoine. Tout comme la pomme, il est riche en fibres et pectine. Ainsi, il peut absorber jusqu’à 30 fois son volume en eau et est donc très rassasiant. En outre, s’il est consommé lors des repas, il capte une partie des lipides et sucres et, les draine directement vers les voies d’élimination. Aussi, en plus d’être un coupe-faim, le son d’avoine peut faire baisser la charge calorique d’un repas. Il se consomme facilement : dans un fromage blanc, saupoudré sur une salade ou des légumes, ajouté à une pâte….

Le blanc d’œuf

Les calories de l’œuf sont en grande partie contenues dans le jaune, mais le blanc d’œuf est très peu calorique. Par ailleurs il est un concentré de protéines, donc nutritif. Aussi le blanc d’œuf, constitue un très bon coupe-faim, peu cher, excellent pour la masse musculaire et source d’énergie. Il peut se consommer à toute heure de la journée et s’accommode facilement (cuit dur, brouillé, en omelette…).

Le konjac

Il s’agit d’une plante venue d’Asie, dont on utilise le rhizome pour confectionner différentes préparations : gelée, nouilles, farine… Il se caractérise surtout par sa faiblesse en calories (5 à 10 kcal aux 100g), son goût neutre et sa forte teneur en glucomannane, un type de fibres qui devient très visqueux au contact de l’eau. Aussi sa consommation est conseillée aux personnes souhaitant perdre du poids, car les aliments à base de konjac sont d’efficaces coupe-faim. Par contre il est recommandé de boire beaucoup lorsqu’on mange du konjac, et de limiter sa consommation en cas d’intestins fragiles, car il accélère le transit.

Les algues

Les algues alimentaires, comme le varech (ou fucus), le wakamé, le nori ou le kombu (ou laitue de mer) sont également des solutions coupe-faim à envisager. Très riches en antioxydants et minéraux (boosters du système immunitaire), elles sont aussi intéressantes pour leur teneur en phytostérols (anticholestérol), en fibres (rassasiantes) et en iode (contribue au bon fonctionnement thyroïdien). Leurs fibres sont des « pièges à lipides », aussi elles ont un effet positif sur la cholestérolémie sanguine et peuvent prémunir contre l’hypertension artérielle.

Les oléagineuses

Bien que caloriques (car riches en lipides mono-insaturés), les amandes, noix et autres noisettes sont souvent conseillées en collation. En effet elles sont bien dotées en fibres alimentaires et exigent une  mastication longue. De nombreuses études ont démontré l’intérêt de consommer des fruits à coque lors de régimes alimentaires, car ils permettent d’éviter les carences et de mieux maîtriser les prises alimentaires. Aussi, une poignée d’oléagineuses constitue un en-cas sain et coupe-faim.  

Le psyllium

Le psyllium blond, également appelé ispaghul, est une pseudo-céréale dont on consomme en général l’intégralité du grain. Or le tégument (ou enveloppe) du psyllium est fortement doté en mucilages – fibres gonflant au contact de l’eau. Aussi il aura un effet coupe-faim équivalent au konjac ou à la pomme. Tout comme le son d’avoine, le psyllium peut se mélanger à diverses préparations : saupoudré sur des plats, mélangé à une soupe, incorporé à la préparation du pain…

Le fromage blanc

De par sa haute teneur en protéines, le fromage blanc est très rassasiant et contribue à la bonne santé musculaire. Il est donc un coupe-faim intéressant à incorporer dans sa diète quotidienne, surtout s’il est choisi pauvre en matières grasses. En outre il représente une bonne source de calcium, essentiel pour prévenir le risque d’ostéoporose, et de vitamine D. Il peut servir de base à de nombreuses préparations sucrées comme salées, ce qui en fait un aliment coupe-faim facile à consommer.

La banane

La banane est certes l’un des fruits les plus caloriques, mais ses calories sont nutritionnellement intéressantes pour l’organisme. La banane est en effet une source fiable d’énergie, de vitamines et de minéraux essentiels pour le corps. Par ailleurs sa chair très dense et très riche en fibres solubles. Ces dernières ralentissent le processus de digestion, si bien que la sensation de satiété intervient plus tôt lors d’un repas et surtout, dure plus longtemps.  La banane est donc un aliment coupe-faim à privilégier, surtout en en-cas (énergie, apaisement de la faim et de l’envie de sucré).

L’alternative coupe-faim par compléments alimentaires

Le marché des compléments alimentaires s’est intéressé à la minceur. Aussi il n’est pas rare de trouver aujourd’hui de nombreux produits aux vertus coupe-faim. Ce type de compléments alimentaires se présente en général sous forme de gélules, comprimés, capsules ou poudres à diluer dans un liquide.

Les compléments alimentaires coupe-faim ne sont pas des médicaments et par conséquent, ne contiennent en général pas de substance chimique. D’ailleurs les médicaments anorexigènes sont très réglementés – voire interdits – en Europe, car les molécules employées (amfépramone, fenfluramine, phentermine, sibutramine, orlistat) appartiennent à la famille des amphétamines, donc apparentées à des stupéfiants. À l’inverse, les compléments alimentaires coupe-faim  sont en général fabriqués à partir de substances naturelles. Soumis à autorisation de mise sur le marché, ils sont donc contrôlés et peuvent être consommés sans risque pour la santé (dans le respect des conditions d’utilisation spécifiées par les fabricants).

En général, les ingrédients utilisés dans les compléments alimentaires coupe-faim sont :

  • La pectine (pomme)
  • Le glucomannane (konjac)
  • La poudre de nopal, issue des raquettes (feuilles) du figuier de Barbarie
  • La gymnema sylvestre
  • La graine de caroube
  • Les extraits d’algues (algue brune, agar-agar, fucus, ascophyllum)
  • L’acide hydroxicitrique de la garnicia cambogia

Aussi, pour bien choisir ces compléments alimentaires coupe-faim, mieux vaut se référer à la liste d’ingrédients. En outre, il peut être  judicieux de se pencher sur l’entreprise fabricante, afin d’être sûr de la qualité du produit. Prendre des compliments alimentaires n’est pas un geste anodin, car il s’agit bien d’ingérer des substances actives sur une période plus ou moins longue.

Enfin, si vous êtes à la recherche d’un coupe-faim, sachez que les Gélules Minceur Coupe Faim de chez Cellublue peuvent représenter une bonne alternative. Le produit est vegan, composé à 100% d’ingrédients naturels, dont 3 des substances précédemment citées (caroube, fucus et garnicia cambogia).

Références

(1) 2020, sondage Ifop, Les Français et les compléments alimentaires

(2) 2018, étude Opinionway, Les Français et les compléments alimentaires

Laisser un commentaire