L’ananas fait-il maigrir ? - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Maigrir Nutrition & Alimentation

L’ananas fait-il maigrir ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

Parmi les « super-aliments », l’ananas fait figure de vétéran. Ce fruit exotique a, depuis longtemps, la réputation de faire maigrir. Mais cette allégation minceur a-t-elle réellement un fondement, ou relève-t-elle plus d’une légende ?

Quelles sont les bienfaits santé de l’ananas ?

L’ananas est une plante originaire d’Amérique du sud, principalement connu pour son fruit comestible. L’une de ces caractéristiques botaniques est qu’il est en fait un fruit composé, né de la fusion de plusieurs baies. Sa chair blanchâtre à jaune, légèrement fibreuse et juteuse, et son goût acidulé en font un fruit particulièrement apprécié.

Mais l’ananas est aussi intéressant nutritionnellement parlant, car il recèle de nombreux micronutriments, surtout s’il est consommé frais.

  • Il « pèse » 45 kcal pour 100 g, soit moins qu’une pomme non pelée (52 kcal), et autant qu’une orange (47 kcal).  Par contre il est légèrement moins bien doté  en fibres, si bien qu’il est sensiblement moins rassasiant.
  • Il contient de précieux oligo-éléments, dont du calcium (solidité osseuse), du phosphore (bon fonctionnement du système nerveux et musculaire), du potassium (anti-rétention d’eau, diminution du risque d’hypertension), du fer (oxygénation de l’organisme) et du magnésium (favorise le sommeil et la bonne santé musculaire).
  • Il est également une source fiable de vitamines dont la vitamine C (antioxydant) et les vitamines du groupe B (B1, B2, B3 et B5 nécessaires à la métabolisation des macronutriments, B6, B9 et B12 pour la régénération cellulaire).

C’est donc un aliment santé, à l’instar des autres fruits, à consommer régulièrement.

Quid de sa fonction « brûle-graisse » ?

Mais l’ananas jouit  d’une autre caractéristique : sa forte teneur en broméline.  Sa chair en contient, mais les tiges et racines fraîches de l’ananas affichent une teneur plus importante. Il s’agit en fait d’une enzyme amplement utilisée en pharmaceutique pour ses nombreuses propriétés :

  • Lorsque prise pendant les repas, elle s’attaque aux protéines consommées (protéolytique). Elle limiterait donc les problèmes de digestion (ballonnements, météorisme) et les brûlures d’estomac(1).
  • La broméline aurait des effets positifs sur la santé cardiovasculaire(2), l’agrégation plaquettaire(3), le tonus veineux et la coagulation (anti-œdémateux).
  • Elle aurait également des propriétés anti-inflammatoires, et permettrait ainsi de réduire les effets délétères des maladies inflammatoires chroniques, y compris les pathologies auto-immunes(4).
  • Enfin, la broméline pourrait avoir une action « brûle-graisse », du moins il a été observé qu’elle inhibait l’expression de certains gènes liés à l’adiposité(5), et qu’elle faisait chuter le taux d’insuline(6).

 Il semblerait donc que la broméline de l’ananas soit une aide à la perte de poids. Elle agirait sur différents leviers responsables de la prise de poids et de la formation de cellulite : la digestion, la circulation sanguine, l’inflammation et le stockage adipeux. Affirmer que l’ananas est un « brûle-graisse » est sans doute un raccourci (pas de vertu lipolytique à proprement parler, comme la capsaïcine ou la caféine, qui accélèrent le métabolisme). Mais  la broméline qu’il contient  pourrait représenter une aide dans la prise en charge du surpoids  et de l’obésité.

Comment consommer l’ananas pour maigrir ?

Il existe différentes options de consommation de l’ananas à des fins d’amaigrissement :

  • La première option reste bien évidemment de consommer le fruit tel quel, sachant que les qualités nutritionnelles du fruit sont altérées par le transport, l’ananas ne pouvant être cultivé en Europe. En outre il faudrait manger de grandes quantités de fruit pour bénéficier de forts dosages de broméline, sachant que l’ananas reste un aliment sucré.
  • La seconde option est de se supplémenter en broméline d’ananas, via des compléments alimentaires. Gélules (comme les Gélules Minceur Brûle-Graisses proposées par Cellublue), poudre de tige d’ananas à diluer, boissons sont autant de compléments alimentaires à envisager, en cures ponctuelles. Veillez au demeurant à consulter un médecin avant d’entamer toute cure de compléments alimentaires, qui ne sont pas anodins.

À préciser enfin que la consommation d’ananas, frais ou sous forme de compléments alimentaires, ne suffit pas pour réellement maigrir. Elle doit bien évidemment s’accompagner de mesure hygiéno-diététiques :

  • Une alimentation équilibrée, saine et variée, faite d’aliments bruts – fruits et légumes, glucides complexes à IG bas, protéines maigres, lipides de qualité.
  • La maitrise de la consommation de sucre et produits sucrés, sel, produits transformés, graisses saturées, alcool.
  • La pratique d’une activité physique régulière, à raison de 30 minutes de marche par jour, et d’une activité sportive d’intensité modérée, 2-3 fois par semaine, sur des sessions longues.
  • L’évitement du stress qui, s’il se chronicise, peut enclencher une prise de poids.
  • Un sommeil de qualité, puisque le sommeil permet la régulation de la ghréline et de la leptine, les hormones régulant la faim et la satiété.

Références                                                                            

(1) 1972, Izaka, Yamada, Kawano, Suyama, Gastrointestinal Absorption and Anti-Inflammatory Effect of Bromelain

(2) 2006, Neumayer et al., Combined Enzymatic and Antioxidative Treatment Reduces Ischemia-Reperfusion Injury in Rabbit Skeletal Muscle

(3) 1972, Heinicke, Van der Wal, Yokoyama, Effect of bromelain (ananase ® ) on human platelet aggregation

(4) 2005, Barth, Guseo, Klein, In vitro study on the immunological effect of bromelain and trypsin on mononuclear cells from humans

(5) 2012, Dave et al., Inhibition of Adipogenesis and Induction of Apoptosis and Lipolysis by Stem Bromelain in 3T3-L1 Adipocytes

(6) 2018, El-shazly, Ahmed, Al-Harbi, Alkafafy, El-Sawy, Amer, Physiological and molecular study on the anti-obesity effects of pineapple ( Ananas comosus ) juice in male Wistar rat

 

Laisser un commentaire