Que faire pour soulager les brûlures d’estomac ? - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Santé & Maladies

Que faire pour soulager les brûlures d’estomac ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

La période des fêtes de fin d’année donne lieu à de nombreux repas riches et arrosés. Aussi, l’organisme ne gère pas toujours bien cet afflux soudain et conséquent de nourriture et d’alcool. S’en suivent quelques troubles digestifs, à commencer par les brûlures d’estomac. De quoi s’agit-il exactement et comment y remédier ?

Qu’est-ce-qu’une brûlure d’estomac ?

1- Définition

Une brûlure d’estomac, ou brûlure épigastrique, est une sensation douloureuse  au niveau de la poche stomacale. Elle est régulièrement confondue avec le pyrosis, qui se caractérise par une sensation de brûlure partant de l’estomac et se propageant au sternum. Cette sensation s’accompagne souvent de remontées acides vers l’œsophage (qu’on appelle reflux gastro-œsophagien, ou RGO), pouvant atteindre la gorge, laissant une impression acide et un goût désagréable en bouche.  Lors de la digestion, les glandes situées sur la paroi de l’estomac produisent des sucs gastriques (acide gastrique, pepsine, lipase gastrique, mucus…), qui permettent de digérer les aliments, en en réduisant la consistance. Lors du pyrosis, une partie de ces sucs remonte la voie rétrosternale et enflamme l’œsophage.

Les deux phénomènes étant concomitants, il est communément admis de parler de brûlure d’estomac pour désigner les douleurs stomacales et le pyrosis.

2- Causes des brûlures d’estomac

La brûlure d’estomac  est, la plupart du temps, une affection bégnine. Elle touche environ 10% de la population française, qui fait l’expérience de RGO au moins une fois par semaine. La plupart du temps, les brûlures d’estomac surviennent après une prise alimentaire trop riche, trop copieuse ou trop épicée, ou lorsque les aliments n’ont pas été suffisamment mâchés. Elles sont accentuées par la position couchée, qui encourage d’ailleurs le reflux.

Cependant, d’autres causes peuvent déclencher des brûlures d’estomac :

  • Le stress
  • La grossesse
  • La consommation d’alcool
  • Le tabac
  • Le surpoids et l’obésité
  • La prise d’un traitement médicamenteux, par exemple les anti-inflammatoires

Souvent, les brûlures sont ponctuelles et ne requièrent pas de consultation médicale. En revanche, si elles se font fréquentes et récurrentes, et représentent une gêne importante, il est important de prévoir une visite chez un médecin. II peut en effet s’agir d’une affection bactériologique à Helicobacter pylori.  Cette bactérie, présente chez 50% des humains(1), colonise la paroi stomacale et y prolifère. Elle peut ainsi causer des maladies sérieuses comme les ulcères gastro-duodénaux (80% sont causés par la H.pylori(2)), ou les gastrites chroniques.  

Comment prévenir les brûlures d’estomac ?

Pour prévenir les brûlures d’estomac et le RGO, quelques mesures hygiéno-diététiques suffisent en général. Il suffit simplement d’identifier les causes du phénomène et d’y pallier. Aussi, pour prévenir l’apparition des brûlures d’estomac, il est vivement conseillé de :

  • Fractionner ses repas, pour éviter de surcharger l’estomac, et bien mastiquer
  • Éviter les aliments gras, les fritures, les épices, les aliments acides, les plats en sauce, le chocolat, les aliments fermentés, les viandes rouges
  • Ne pas boire de café, d’alcool, de jus de fruits acides et de sodas
  • Privilégier les aliments « doux » pour l’estomac (viande blanche, poisson, légumes cuits, féculents) et les modes de cuisson sains (vapeur, grillé)
  • Éviter le tabac et le stress
  • Ne pas s’allonger immédiatement après un repas
  • Éviter de prendre les médicaments favorisant le RGO hors des repas
  • Ne pas porter de vêtements comprimant la paroi stomacale

Comment apaiser les brûlures d’estomac ?

1- Faire appel à son médecin

Il est tout d’abord possible de faire appel à la solution médicamenteuse. Les antiacides (antispasmodiques, pansements gastriques) permettent de soulager les douleurs et reflux ponctuels. Si les brûlures d’estomac sont plus récurrentes, le médecin peut prescrire un anti-sécrétoire (comme les IPP de type pantoprazole ou oméprazole). À terme, un examen plus poussé pourra avoir lieu, pour infirmer ou confirmer la présence d’H. pylori ou d’une autre pathologie sous-jacente.

2- Opter pour l’homéopathie

Certains traitements homéopathiques peuvent calmer le feu gastrique provoqué par une cause alimentaire :

  • Arsenicum album 5 CH, lorsque les brûlures d’estomac s’accompagnent d’un écœurement et d’une soif.
  • Sulfuricum acidum 5 CH, si les brûlures d’estomac sont dues à des excès alimentaires et éthyliques.
  • Nux vomica 5 CH, si les brûlures sont dues à une alimentation excessive et associées à des spasmes, une langue chargée, une somnolence post repas, une sensation de gonflement.
  • Iris versicolor 5 CH, en cas d’acidité gastrique, d’aigreurs, de reflux.
  • Cantharsis 5 CH, en cas de brûlures d’estomac et de soif, mais lorsque l’absorption de liquide accentue les douleurs.

En outre, l’homéopathie peut également traiter les brûlures d’estomac dues au stress :

  • Argentum nitricum 5 CH, en cas de douleurs causées par l’anxiété.
  • Ignatia 9 CH, lorsque les brûlures d’estomac sont associées à des crampes et provoquées par des émotions négatives.

3- Miser sur le pouvoir des plantes

La phytothérapie peut également être une alliée contre les brûlures d’estomac. Certaines plantes sont particulièrement apaisantes et peuvent en outre relancer une digestion paresseuse.

  • La racine de réglisse, qui peut se consommer après les repas sous forme d’infusion ou de décoction.
  • La mauve qui, de par sa forte teneur en mucilages, protège les muqueuses digestives de l’acidité.
  • Les graines de fenouil, qui possèdent des propriétés eupeptiques et soulagent les ballonnements, les nausées, l’aérophagie et les maux d’estomac.
  • La camomille noble qui, sous forme d’huile essentielle (1 goutte) et diluée dans du miel, peut apaiser le reflux gastro-œsophagien.
  • Le curcuma, dont la curcumine diminue l’hypersécrétion gastrique et possède des vertus anti-inflammatoires.
  • L’angélique officinale agit à la fois comme stimulant de l’appareil digestif et anxiolytique naturel, apaisant ainsi le stress et l’anxiété.
  • Le basilic, carminatif et légèrement narcotique, permet à la fois de calmer le reflux et les éructations, et de favoriser l’endormissement.

4- Fabriquer un pansement gastrique naturel

Si les brûlures d’estomac sont ponctuelles, il est également possible de substituer aux antiacides conventionnels des pansements gastriques naturels. Certaines substances agiront comme tel :

  • Le gel d’Aloe Vera buvable aura un effet protecteur sur la paroi stomacale.
  • Le psyllium, riche en mucilages, permettra également de « tapisser » la muqueuse digestive et dopera en outre le transit.
  • L’argile blanche peut également servir à la fabrication d’un pansement. Il suffit de mélanger une cuillère à café d’argile dans un grand verre d’eau, de laisser reposer une nuit et de boire le mélange le lendemain, sans avaler le dépôt argileux en fond de verre.

Références

(1) 2017, Hooi et al., Global Prevalence of Helicobacter pylori Infection: Systematic Review and Meta-Analysis

(2) 2005, Zhang, Yamada, Wu, Wen, Matsuhisa, Matsukura, Helicobacter pylori infection, glandular atrophy and intestinal metaplasia in superficial gastritis, gastric erosion, erosive gastritis, gastric ulcer and early gastric cancer

Laisser un commentaire