Boire du bicarbonate de soude permet-il de maigrir ? - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Maigrir

Boire du bicarbonate de soude permet-il de maigrir ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

Depuis quelques semaines, une tendance étrange court sur les réseaux sociaux, à l’instar de TikTok : boire une solution à base de bicarbonate de soude pour maigrir. Cette nouvelle mode, qui s’est propagée comme une traînée de poudre sur Internet, est-elle réellement efficace ? Quels sont ses effets et dangers ?

Qu’est-ce que le bicarbonate de soude ?

Également appelé bicarbonate de sodium ou carbonate acide de sodium, le bicarbonate est un composé ionique blanc, cristallin et poudreux. Il est un sel acide, qui réagit au contact d’autres substances chimiques.

Il existe en fait trois types de bicarbonate de soude :

  • le bicarbonate technique, employé pour fabriquer détergents et produits nettoyants ;
  • le bicarbonate alimentaire (baking soda en anglais), utilisé en cuisine pour permettre la levée de la pâte à pain ou des appareils à gâteaux ;
  • le bicarbonate officinal, plus fin et plus pur, qui peut être employé à des fins alimentaires ou de soin corporel, par exemple.

La popularité grandissante pour les remèdes de grand-mère et les préparations maison (produits d’entretien, cosmétiques…) a peu à peu propulsé cet ingrédient désuet sur le devant de la scène. Aussi, aujourd’hui, difficile de trouver une famille n’en disposant pas dans sa cuisine ou sa salle de bain.

Tendance Tiktok : boire du bicarbonate pourrait-il faire maigrir ?

bicarbonate-soude-maigrir-efficacité

Revenons à présent sur l’astuce minceur circulant sur les réseaux depuis plusieurs semaines.  La recette « miracle » consiste à mélanger de l’eau, du bicarbonate de soude et du sel de l’Himalaya de de boire le breuvage à volonté, toute la journée, pour s’assurer une perte de poids rapide et une réduction de sa cellulite.  Le mélange aurait en outre d’autres vertus : il favoriserait la digestion, permettrait de détoxifier l’organisme, réhydraterait le corps et agirait comme un « coupe-faim ».

Que penser alors de cette tendance ?

Les professionnels de santé sont unanimes : elle est totalement erronée, voire dangereuse :

  • certes, le bicarbonate de soude a un léger effet coupe-faim, mais ses effets sont limités dans le temps ;
  • consommer de grandes quantités d’un mélange bicarbonate de sodium- sel peut avoir un impact sur l’homéostasie sodium/potassium et éventuellement engendrer une hypernatrémie (taux de sodium dans le sang trop élevé), voire une insuffisance rénale ;
  • s’agissant de la cellulite, elle est un phénomène multifactoriel et ne peut être résolue par la simple absorption de bicarbonate de soude ;
  • la consommation quotidienne du mélange peut provoquer de sérieux problèmes gastro-intestinaux, comme des gaz, des ballonnements, un inconfort digestif, des vomissements, des diarrhées ;
  • le bicarbonate de soude a pour autre propriété de diminuer la concentration de certaines molécules dans le sang ; ainsi il peut amoindrir les effets de certains médicaments et est donc peu recommandé aux personnes sous traitement au long cours ;
  • les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les jeunes enfants ne doivent pas consommer de bicarbonate de soude ;
  • les personnes souffrant de troubles cardiaques ou d’hypertension artérielle doivent modérer leur consommation de sel – et le bicarbonate en contient sa dose !

Vous l’aurez compris : la recette au bicarbonate de soude, largement diffusée sur TikTok, ne devrait en aucun cas être adoptée, car elle ne garantit absolument pas de perdre du poids.

Le bicarbonate peut se consommer ponctuellement, en petites quantités, par exemple pour faciliter la digestion. Il suffit d’une cuillère à café dans un verre d’eau avec un peu de jus de citron pour apaiser lourdeurs et brûlures d’estomac. Mais pas plus !

Quelle alternative pour maigrir ?

La perte de poids durable et sans danger ne peut se faire que par l’adoption d’un mode de vie sain. Celui-ci repose sur des mesures hygiéno-diététiques connues de tous :

  • une alimentation variée, équilibrée et non excédentaire, faite d’aliments non transformés, cuisinés soi-même ;
  • le respect de ses sensations de faim et de satiété ;
  • la pratique quotidienne d’une activité physique ;
  • la pratique régulière, à raison de 2 à 3 fois par semaine, d’une activité sportive modérée à intense ;
  • l’évitement des situations de stress ;
  • un sommeil suffisant et réparateur ;
  • un suivi médical pour dépister de possibles causes « cachées » de la prise de poids (pathologie sous-jacente, déséquilibre hormonal, effets secondaires d’un traitement médicamenteux).

Quant à la cellulite, comme précédemment expliqué, elle est multifactorielle et touche jusqu’à 90% des femmes. Elle est la conjonction d’une surcharge adipocytaire, d’une faiblesse de la circulation veino-lymphatique et d’une dégradation de la structure tissulaire. Pour l’amoindrir, il faut là encore adopter quelques mesures d’hygiène de vie générale :

  • une alimentation équilibrée et variée, pauvre en sucres rapides, graisses saturées et sel ;
  • une activité physique régulière, si possible ciblée sur les zones touchées ;
  • le maintien d’une bonne circulation veineuse et lymphatique, par quelques mesures simples (évitement du tabac et de l’alcool, marche régulière, port de vêtements amples, évitement de la chaleur, douches fraîches, surélévation des jambes le soir…) ;
  • un suivi par un gynécologue et/ou endocrinologue (la donnée hormonale ayant un grand rôle à jouer dans la survenue de la cellulite) ;
  • des massages réguliers, de type palper-rouler ;
  • éventuellement des séances de drainage lymphatique, mais seulement en cas de rétention d’eau avérée, à l’origine de la cellulite aqueuse.

 

Laisser un commentaire