Comment digérer mieux et plus rapidement ? - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Santé & Maladies

Comment digérer mieux et plus rapidement ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

La bonne digestion des aliments que vous ingérez est un facteur important pour rester en bonne santé. C’est en améliorant votre digestion que vous améliorerez votre niveau d’énergie, la santé de vos organes et que vous resterez en forme. En effet, digérer rapidement témoigne du dynamisme de votre métabolisme. Comment digérer mieux, et surtout digérer plus vite : voici des informations pour vous aider !

Qu’est-ce que la digestion ?

La digestion est un fonctionnement biologique de notre organisme au cours duquel les aliments que nous consommons sont décomposés en nutriments qui circulent dans votre paroi intestinale et atteignent le flux sanguin. L’appareil digestif est le lieu de transformation des aliments en substances nutritives utilisables par vos cellules : protéines, sels minéraux, glucides, lipides et autres substances assimilables.

1 – La bouche
La digestion débute dans la bouche par la mastication. Les aliments sont alors mécaniquement coupés, déchiquetés, broyés par les dents et imprégnés de salive pour former le bol alimentaire. 

2 – La gorge (ou pharynx)
Une fois les aliments broyés ils arrivent dans la gorge, pour ensuite aller dans l’oesophage. Dans un premier temps, la déglutition des aliments commence volontairement puis le processus se poursuis automatiquement.

3 – L’Oesophage 
L’oesophage est un tube allant de la gorge à l’estomac. Les muscles de l’oesophage se contractent pour acheminer les aliments de la gorge à l’estomac. Ce processus est appelé le péristalisme.

4 – L’estomac
L’estomac va lui sécréter de l’acide et des enzymes pour décomposer les aliments afin qu’ils puissent aller dans le système digestif. Les aliments sont ainsi mélangés et mixer de façon à ce qu’ils puissent alors passer dans l’intestin.

5 – L’intestin grêle 
L’intestin grêle est un long tube enroulé dans l’abdomen. Avec le pancréas et la vésicule bilaire, il poursuit le processus de digestion des aliments. Le pancréas sécrète des enzymes pour décomposer les protéines, les glucides et les lipides ingérés.  La bile sécrétée par le foie aide à digérer les graisses et à éliminer les déchets contenus dans le sang. La bile est stockée dans la vésicule bilaire, un réservoir en forme de poire située sous le foie. Les nutriments obtenus traversent la paroi de l’intestin et circulent dans le sang où le corps s’en servira pour produire de l’énergie. Une fois que les nutriments ont été absorbés et que les déchets ont été éliminés, le reste de la nourriture arrive dans le gros intestin, puis dans le côlon.

6 – Le côlon et le gros intestin 
Le côlon est un tube reliant le gros intestin au rectum. Les selles et déchets qui restent suite au processus de digestion arrivent dans le côlon. Ils sont d’abord dans un état liquide, puis au fur et à mesure que l’eau est éliminée des selles ils deviennent solides. Les selles sont alors stockées dans le côlon puis éliminés dans le rectum.

7 – Le rectum 
Le rectum relie le côlon à l’anus. Le rectum a pour but de nous informer qu’il y a des selles à évacuer en envoyant un message au cerveau. Il les conserve jusqu’à évacuation.

systeme digestif

Pourquoi certains aliments se digèrent moins bien ?

Les raisons liées au ralentissement de la digestion sont nombreuses et non exhaustives. Mais la qualité du régime alimentaire constitue l’un des premiers facteurs. En effet, les problèmes de digestion apparaissent lorsque vous donnez trop de travail à votre système digestif, lorsque ce dernier est dépassé pour tout digérer rapidement ou digérer mieux tout court.

Les aliments trop épicés, trop gras, trop acides, mal cuits ou au goût trop prononcé se digèrent mal et déclenchent des symptômes inconfortables pour votre organisme. Une fois dans le circuit digestif, ces aliments irritent le tapis ultra sensible des parois intestinales. Cette irritation perçue comme une action d’inhibition par le système nerveux, provoque le ralentissement du fonctionnement du foie, du pancréas et de la vésicule biliaire qui produisent les enzymes utiles à la dégradation des aliments.

La digestion est un processus qui nécessite beaucoup d’énergie, et dans ces conditions, toute l’énergie déployée par vos organes digestifs ne se traduit pas en une assimilation rapide des aliments, ceux-ci se fermentent et causent des troubles digestifs.

À lire aussi : Quels aliments pour perdre du ventre ?

Pourquoi digérer vite est bien ?

Contrairement à ce que l’on peut s’imaginer, digérer plus vite permet de digérer mieux. Une digestion lente n’a jamais été de bon augure. Quand vous digérez lentement, cela signifie que vos organes digestifs se donnent assez de mal à travailler intensément.  Soit ils sont alourdis par votre mauvais choix alimentaire, ou soit c’est à cause d’un problème fonctionnel.

Digérer plus vite permet d’avoir plus d’énergie disponible, de se sentir plus léger et plus vif. Pour en arriver là, il faut consommer au quotidien assez de fibres alimentaires. Ils ont un rôle essentiel sur votre organisme : amélioration du transit intestinal, régularisation de la fonction gastro-intestinale. En un mot, ils sont tout ce qui aide à digérer mieux. Les fibres se retrouvent dans les légumes, les légumineuses, les fruits et les céréales.

Aussi, on ne vous le répètera jamais assez : il faut manger lentement. Lorsque vous prenez votre temps pour manger, vous mastiquez mieux les aliments, tout en prenant conscience des sensations de textures, de goûts et des odeurs. Tous ces facteurs éveillent la pleine conscience de l’alimentation et favorisent une bonne digestion.

Évitez au maximum de vous stresser. Le stress ralentit votre métabolisme et crée un effet d’embouteillage dans votre tube digestif.

Buvez du thé 30 min après les repas, cela va permettre de faciliter la digestion.

À lire aussi : Quel thé vert pour maigrir du ventre ?

Les exercices pour faciliter la digestion

Vous pouvez mieux digérer et faciliter la bonne circulation des fluides vers vos organes abdominaux avec des exercices ciblés pour améliorer  la digestion :

Le yoga
Cette discipline allie travail musculaire, respiration et relaxation. Le yoga permet de relaxer le corps et de lever certains blocages fonctionnels du tube digestif. Les exercices de respiration ample du yoga, comme les postures en torsion, la respiration abdominale, et les postures de flexion en avant permettent de masser les organes digestifs et de stimuler le transit.

Le Tai chi
Pratiqué dans de nombreux pays asiatiques, américains et européens, les mouvements du tai chi permettent d’amplifier et de fluidifier la circulation sanguine dans le corps et les vaisseaux sanguins intestinaux pour y apporter vitalité et dynamisme.

La marche
En marchant beaucoup et régulièrement, vous donnez du tonus à vos muscles abdominaux en les travaillant en douceur. La marche en tant qu’activité physique permet le bon maintien des organes digestifs et favorise l’évacuation des selles. En marchant quotidiennement, vous tendez vos muscles intestinaux et dynamisez votre fonction digestive. Enfin vous éliminez les risques de constipation.

À lire aussi : Quelles boissons pour perdre du ventre ?

Laisser un commentaire