Tous les bienfaits du brossage à sec - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Maigrir Morphologie & Corps

Tous les bienfaits du brossage à sec

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

Qu’est-ce-que le brossage à sec ?

Le brossage à sec est, comme son nom l’indique, un soin corporel qui consiste à brosser sa peau à l’aide d’une brosse à main, de texture douce et ferme. Le brossage s’effectue sur peau sèche.

La peau est un organe aux multiples fonctions :

  • Barrière protectrice face aux agressions extérieures, elle est le premier acteur de notre immunité.
  • Organe émonctoire, elle permet l’évacuation des toxines de l’organisme, via la sudation et l’excrétion de corps gras (sébum).
  • Reflet de l’état de santé général, car nombreuses sont les affections qui se traduisent par des manifestations cutanées – dermatoses engendrées par une cause externe (allergie causant une urticaire, par exemple) ou par une cause interne (teint jaune annonciateur d’une maladie hépatique, ou hyperpigmentation des jambes pouvant traduire une mauvaise circulation sanguine typique du diabète).

 Le brossage à sec permet de faciliter certaines des fonctions de la peau, à commencer par sa fonction excrétoire.

En outre, le brossage à sec contribue à la bonne circulation des fluides vitaux. En effet, sous l’épiderme, au niveau du derme, se trouve un réseau de vaisseaux sanguins et lymphatiques, qui alimente, oxygène et dépure l’organisme. Ainsi le sang achemine nutriments et oxygène vers les différentes constituantes du corps, tandis que la lymphe draine les déchets (antigènes microbiens, déchets cellulaires et tissulaires) vers les ganglions lymphatiques. Aussi, le massage induit par le brossage à sec viendra stimuler la fonction circulatoire.

Quels sont les bienfaits du brossage à sec ?

Les bienfaits du brossage à sec sont donc nombreux :

  • L’exfoliation douce permet d’éliminer les cellules mortes, de désobstruer les pores et ainsi, de faciliter la fonction émonctoire de la peau.
  • La stimulation de la circulation sanguine permet une meilleure nutrition et oxygénation cellulaire. La peau est plus éclatante, les muscles plus toniques, les tissus plus fermes.
  • Le drainage des toxines et déchets est facilité par le brossage à sec, puisque ce dernier permet d’encourager la fluidité lymphatique. Ainsi le système immunitaire est renforcé.
  • Le brossage à sec a également un effet délassant et relaxant, et apaise ainsi les tensions nerveuses, tendineuses et musculaires (meilleure vascularisation, meilleure élimination de l’acide lactique).
  • Le brossage à sec, en encourageant la microcirculation, permet de stimuler le travail cellulaire des fibroblastes sous-cutanés. Ainsi le réseau élastique de la peau s’en trouve renforcé. Les cicatrices, les vergetures, la fibrose et la cellulite bénéficient du massage: la peau est raffermie, les cicatrices estompées, la peau d’orange

Comment bien réaliser un brossage à sec ?

Fréquence

Un brossage à sec efficace ne requiert que 5 à 10 minutes. Il peut être réalisé chaque jour, car c’est la régularité des massages qui fera leur efficacité. De fait, on constate les premiers effets du brossage à sec sur la peau et in extenso, l’organisme, après environ un mois. Au-delà de cette durée, on peut ensuite réaliser un brossage à sec tous les 2 à 3 jours, en entretien. Par ailleurs, il est conseillé de procéder au brossage à sec avant de prendre sa douche. En effet, il peut entraîner une légère desquamation, qu’il est nécessaire de rincer. Ensuite, on peut nourrir sa peau avec une solution hydratante ou une huile. Quant au meilleur moment pour pratiquer le brossage à sec, il vous appartient d’en juger : le matin, il est tonifiant, tandis que le soir, il est délassant.

Méthode

Le brossage à sec doit se réaliser selon une méthodologie bien particulière. Comme précédemment évoqué, il s’agit d’activer la circulation des fluides. Aussi, le sens du brossage aura toute son importance.  Le principe est de partir des extrémités du corps – paumes des mains et plantes des pieds, en direction des ganglions lymphatiques :

  • Ganglions occipitaux, au niveau de la nuque (profonds)
  • Ganglions cervicaux, au niveau du cou  
  • Ganglions axillaires, sous les aisselles
  • Ganglions médiastinaux, au niveau du thorax (profonds)
  • Ganglions lombo-aortiques, au niveau abdomino-iliaque (profonds)
  • Ganglions inguinaux, au niveau du pli de l’aine
  • Ganglions poplités, à l’arrière des genoux
  • Ganglions épitrochléens et brachiaux, au niveau du pli du coude

Le brossage à sec comprend des effleurements circulaires (région claviculaire) et des mouvements linéaires (des mains jusqu’au cœur, des pieds jusqu’aux fesses, du bas du torse / dos jusqu’en haut). Au début, la pression de la brosse doit être légère, temps pour vous (et votre peau) de vous habituer à la procédure. Ensuite, elle pourra être plus appuyée, sans pour autant être brutale. Le but n’est pas de décaper la peau, mais bien de stimuler la microcirculation et les terminaisons nerveuses.   

Choix de la brosse

Le choix de la brosse a toute son importance.  On la préfèrera :

  • En bois, plus chaleureux et naturel que du plastique.
  • Faite de fibres naturelles. Il peut autant s’agir de poils d’origine animale, comme le crin (c’est par exemple le cas de la Brosse Peau Neuve de chez Cellublue), que de fibres végétales, comme le sisal, le loofah ou le tampico.

Quant à sa forme, elle est fonction de la préférence personnelle de l’utilisateur. Certaines personnes ne jurent que par les petites brosses munies d’une poignée, tandis que d’autres préfèrent les brosses à manche long, qui permettent plus d’amplitude (brossage à sec du dos, par exemple).

Enfin, l’entretien d’une brosse est très simple : un lavage deux à trois fois par mois, à l’eau et au savon, est amplement suffisant. Cependant, il s’agit de bien laisser sécher sa brosse à l’air libre, pour que les fibres conservent leur fermeté et leur densité. 

Contre-indications au brossage à sec

Certaines zones du corps sont très sensibles : la peau y est plus fine et demande un soin particulier. Aussi, il n’est pas recommandé de brosser son visage ou sa poitrine, lorsqu’on est une femme.

Par ailleurs, le brossage à sec doit être pratiqué sur une peau saine, exempte de la moindre lésion. Aussi, si vous souffrez de rougeurs, affection cutanée (psoriasis, eczéma), plaie, coup de soleil, boutons, évitez le brossage de la zone.

Enfin, certaines pathologies représentent des contre-indications au brossage à sec : maladie infectieuse, mais aussi thrombose veineuse, lymphome, œdème cardiaque ou maladie inflammatoire.

Laisser un commentaire