Transpirer fait-il maigrir ? - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Maigrir

Transpirer fait-il maigrir ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

De nombreuses personnes soutiennent que transpirer fait maigrir. Cette affirmation, légitime ou non, entraine en tout cas bon nombre de questions. Perdons-nous réellement du poids lorsque nous transpirons ? Ou est-ce la situation qui génère la sudation qui nous fait maigrir ? Par ailleurs, la perte de poids induite par la transpiration correspond-elle à une perte de graisse ou simplement une perte d’eau ? Pour tout savoir sur le processus de sudation et ses répercussions sur le poids, lisez ce qui suit.

Qu’est-ce-que la sudation ?

La transpiration, ou sudation, est la production et l’évacuation de sueur par différents organes du corps humain : la peau – via les pores, mais également les poumons.  Cette fonction physiologique a trois fonctions :

1- La régulation de la température du corps

La température normale du corps humain est d’environ 37o. À cette température, l’organisme fonctionne de manière optimale. Mais si elle augmente, le mécanisme de sudation s’enclenche, pour refroidir le corps et le maintenir à sa température idéale. On appelle ce phénomène la thermorégulation. La chaleur va être évacuée sous forme d’eau, qu’on appelle sueur, et éliminée par quelques 2 millions de glandes sudoripares, qui se logent sous la peau. Plusieurs situations peuvent faire augmenter la température corporelle :

  • La chaleur extérieure
  • L’effort physique
  • La fièvre
  • La consommation d’alcool
  • L’absorption massive de calories
  • Certaines épices (comme celles contenant de la capsaïcine ou la pipérine)
  • Le stress
  • Certains traitements médicamenteux (antibiotiques, antihypertenseurs)
  • Certaines pathologies (hyperhidrose, certains cancers, les maladies cardiaques et pulmonaires)
  • Un dysfonctionnement hormonal (hyperthyroïdie, syndrome prémenstruel, bouffées de chaleur lors de la périménopause)

2- L’évacuation des toxines

La transpiration est détoxifiante. En effet, la peau, au même titre que les reins et le foie, sont des organes émonctoires : ils servent à évacuer déchets et toxines. Et bien que le rôle de la transpiration dans cette évacuation soit minime, il est non négligeable. Et pour cause : certains éléments toxiques présents dans la sueur ne le sont ni dans l’urine, ni dans le sang. Autant dire que le processus de sudation est essentiel au bon fonctionnement du corps.  La sueur contient 99% d’eau, mais elle renferme également des minéraux, des anticorps, des déchets tels que l’urée, de l’acide lactique, mais aussi certains métaux lourds(1) ou pesticides.

3- L’émission d’hormones

Enfin, la transpiration joue également un rôle moins connu : elle est vectrice de phéromones. Une phéromone est une substance chimique comparable aux hormones, qui agit comme un message entre les individus d’une même espèce, afin d’en influencer les comportements – sexuel, maternel, stress, agression… Chez l’être humain, la faculté consciente d’interpréter un message phéromonal s’est atténuée. Pourtant les messages sont toujours inconsciemment perçus : le petit bébé apaisé par l’odeur de sa mère ; la sueur fraîche d’un homme pouvant améliorer humeur féminine, voire stimuler l’ovulation…

Le hammam ou le sauna font-il maigrir ?

Vous êtes adepte du hammam, ou du sauna, et vous constatez qu’après chaque séance, le chiffre sur la balance est inférieur à votre poids habituel. Aussi vous êtes convaincu(e) que la sudation fait maigrir. Détrompez-vous : vous avez peut-être perdu quelques grammes, voire quelques kilos. Mais ils correspondent à une perte d’eau, pas de gras ! Et vous reprendrez le poids perdu dès que vous vous réhydraterez… Il est d’ailleurs impératif de boire après chaque bain de vapeur, sous peine de déshydrater votre corps et de subir des symptômes parfois dangereux (faiblesse, crampes, vertiges, incapacité à uriner, tachycardie).

Par contre, le hammam et le sauna sont très bénéfiques au bon fonctionnement de l’organisme :

  • Ils permettent d’évacuer les toxines et déchets du corps
  • Ils sont un moyen efficace de récupérer après une séance de sport
  • La transpiration encourage la libération d’endorphines(2), les neurotransmetteurs du « plaisir »
  • L’usage fréquent des saunas – et la sudation qui en découle, c’est-à-dire de 4 à 7 fois par semaine, protégerait contre les maladies neuro-dégénératives(3)
  • La pratique du sauna permet de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires et d’hypertension artérielle(4)

Vous l’aurez donc compris : la pratique du hammam ou du sauna vous procurera de nombreux bienfaits, via la transpiration, mais ne vous fera pas maigrir pour autant.

La sudation liée au sport

La sudation, en soit, ne fait pas maigrir. Il existe néanmoins une circonstance où la transpiration peut être abondante et où la perte graisseuse est possible : la pratique du sport.  Mais là encore, il s’agit de faire quelques mises au point.

1- Perte hydrique

Le sport va entraîner une sudation. Aussi, si vous vous pesez après une séance intense de sport, vous constaterez des kilos en moins sur la balance. Mais il s’agira sans doute du résultat de la perte hydrique causée par la transpiration, et pas d’une perte adipeuse. Aussi, veillez à vous hydrater régulièrement pendant, mais aussi après votre séance de sport.

2- Balance énergétique

Le sport ne peut aider à perdre du poids que si la valeur énergétique de vos prises alimentaires est inférieure à la perte énergétique engendrée par l’activité physique. Pour faire simple : si vous courrez 30 minutes et transpirez, puis mangez une pizza quatre fromages pour vous récompensez, n’escomptez pas perdre du poids.

3- Gain de masse musculaire

Le muscle pèse plus lourd que la graisse. Aussi, une activité physique régulière et intense n’induit pas forcément une perte de poids, bien au contraire. Par contre, le sport à l’avantage de faire gagner de la masse musculaire, au détriment de la masse grasse, et d’accélérer le métabolisme de base.

4- Lipolyse

Enfin, il est nécessaire de préciser que le corps commence à piocher dans ses réserves adipeuses après 45 minutes d’effort physique. Mais attention, là encore, ça se complique : lors d’une session longue de sport, l’organisme va d’abord puiser dans les sucres, plus faciles à transformer en énergie. Si vous pensez réduire vos apports glucidiques pour tromper votre corps et l’encourager à « taper dans le gras », vous faites fausse route. En effet, votre corps va d’abord se rabattre sur les acides aminés, constituants des muscles, pour fabriquer de l’énergie. Vous devez donc bien étudier la structure de votre alimentation, si vous souhaitez perdre du poids via le sport.

Sources et Références

 

Laisser un commentaire