Une culotte de cheval, c'est quoi ? - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Morphologie & Corps

Une culotte de cheval, c’est quoi ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

La culotte de cheval est un problème qui concerne de nombreuses femmes. Les graisses qui s’accumulent au niveau des hanches, des fesses et des cuisses sont difficiles à faire disparaître. C’est un phénomène naturel chez la femme pour prévenir d’une éventuelle grossesse.

Qu’est-ce qu’une culotte de cheval ?

Ce que l’on appelle « culotte de cheval » est un amas graisseux sous-cutané qui se situe généralement sur le bassin et les hanches. Elle apparaît quand le corps stocke trop de cellules graisseuses après un manque de dépense ou une mauvaise alimentation. Elle peut également être liée à la vie hormonale du corps qui change lors de la puberté, suite à des problèmes hormonaux, à une grossesse… Cela se manifeste par une augmentation du volume des cuisses, des fesses et du bassin.

Ce problème de culotte de cheval concerne particulièrement la gent féminine et est une vraie gêne esthétique pour beaucoup de femmes. Il est difficile de s’en débarrasser. Quand le corps se dépense, il a tendance à aller puiser son énergie dans les graisses situées dans le haut du corps. Les ovaires produisent également une hormone appelée folliculine qui favorise la prise de poids dans la partie inférieure du corps. Heureusement, il existe tout de même plusieurs solutions pour réussir à s’en débarrasser avec des gestes quotidiens simples, des exercices physiques particuliers et une bonne hygiène alimentaire.une culotte de cheval, c'est quoi ?

Histoire de ce mot

L’origine de ce mot remonte au XIXe siècle quand de nouveaux vêtements larges et amples destinés à l’équitation ont vu le jour. À cette époque, le mot culotte désignait le « pantalon que l’on porte quand on fait du cheval ». Les femmes commençaient alors à s’émanciper et à monter à cheval. La forme de ces vêtements larges a ensuite été associée à la forme physique décrite plus haut chez les femmes.

Quelles sont les causes de la culotte de cheval ?

Même si elles sont un problème pour beaucoup, les cellules adipeuses sont indispensables pour le corps humain. C’est une source d’énergie extrêmement importante nécessaire aux efforts physiques. Mais quand le corps a plus d’apports graisseux que de dépense en énergie, il stocke cette graisse inutile. Le phénomène de cellulite apparaît alors quand le corps n’arrive pas à bruler cette graisse qui va venir se situer sur les hanches, les cuisses et les fesses. Le corps féminin est « naturellement programmé » pour faire des réserves d’énergie en cas d’une possible grossesse et d’un allaitement. En cas de changement majeur, le corps pourra aller puiser dans cette réserve pour assurer le bon développement du fœtus et du bébé.
Chaque femme a ses propres gènes et sa propre morphologie. Certaines ont plus tendance à prendre du poids rapidement que d’autres. C’est un problème qui est en grande partie de cause héréditaire.les causes de l'apparition de la culotte de cheval

Comment s’en débarrasser ?

Pour éviter ce problème de cellulite les solutions sont simples.

  • Il est conseillé de garder une alimentation saine et équilibrée et de pratique une activité sportive régulière.
  • On entend, par équilibrée et saine, une alimentation qui fait la part belle aux aliments non transformés : fruits et légumes, protéines maigres, glucides complexes à IG bas. La consommation de sucre, de sel et de graisses saturées doit être limitée. En effet ces substances entrainent le stockage adipeux et la rétention d’eau, venant « nourrir » la culotte de cheval.
  • Boire abondamment peut également contribuer positivement à l’atténuation de la culotte de cheval, surtout si celle-ci est associée à une cellulite aqueuse. En effet ce type de cellulite est intimement lié à un problème circulatoire (insuffisance veino-lymphatique), générant un phénomène de rétention d’eau. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, la déshydratation ne fait qu’accentuer le phénomène. Ainsi une hydratation généreuse à base d’eau ou de boissons drainantes (tisanes, draineurs sans sucres, thé vert) permet non seulement de détoxifier l’organisme et de maintenir la satiété, mais également de limiter le réflexe de stockage d’eau dans les tissus. 

  • Des exercices de cardio ciblent particulièrement les zones concernées par la culotte de cheval. Vous pouvez pratiquer par exemple le jogging, la marche à pied, le vélo, l’aérobic ou la natation. Ils permettront de bruler la graisse inutile et de raffermir les muscles et la peau.

  •  

    Les activités d’endurance peuvent être complétées par des exercices de fitness ciblés sur la mobilisation des muscles cuissiers et fessiers. Les exercices à privilégier sont typiquement les squats, les donkey kicks, les jumping jacks ou le fire hydrant. 

  • Enfin, le fractionné peut contribuer à faire disparaître la culotte de cheval, car il est très efficace pour gommer les amas graisseux et retrouver une silhouette plus tonique. Il se décline à différentes disciplines :
    natation (avec palmes si possible), course à pied, mais aussi fitness (Hiit). Le principe : alterner 1 minute d’exercice à cadence intense et 30 secondes de récupération, sur minimum 10 minutes.

  • Pour les plus pressées, il existe des interventions qui permettent de la faire disparaître comme la liposuccion, les lasers ou les injections. La cryolipolyse (ou CoolSculpting) est aussi une technique communément employée sur la culotte de cheval, étant destinée à traiter les amas graisseux très localisés.  
  • Optez pour le massage palper-rouler qui va permettre d’évacuer les toxines, de réduire la rétention d’eau et d’éliminer la cellulite. Ce type de massage étant un peu compliqué à réaliser à la main, vous pouvez utiliser une ventouse spéciale. Celles-ci vont reproduire la méthode du palper-rouler pour éliminer votre culotte de cheval et dégommer les capitons.

Laisser un commentaire