Quels sont les différents types de ceintures amincissantes ? - CalculerSonIMC
Maigrir

Quels sont les différents types de ceintures amincissantes ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

Le marché de la minceur déploie une offre croissante de dispositifs visant à  perdre du poids. Parmi lesquels, les ceintures amincissantes. Ce type de ceinture, qui s’apparente parfois à une gaine, parfois à un véritable appareil de musculation « passive », promet de retrouver un ventre plus plat et des abdominaux redessinés. Découvrez quels sont les différents types de ceintures amincissantes et surtout, si ces vêtements « intelligents » sont efficaces pour perdre du ventre.

Qu’est-ce qu’une ceinture amincissante ?

Une ceinture amincissante est, la plupart du temps, une bande de textile extensible, qui épouse le tour de taille, à la manière d’une gaine, d’un plastron ou d’un corset. Elle est souvent large, faite d’une étoffe souple et élastique – mélange de différents textiles comme le Lycra, l’élasthanne, le polyamide, le néoprène, et s’ajuste parfaitement au tour de taille à l’aide de bandes Velcro. Les textures sont bien travaillées par les fabricants, pour que la ceinture amincissante n’altère pas le mouvement ni n’irrite la peau (absence de coutures, composition certifiée Oeko-Tex®…).  

Toutes les ceintures amincissantes promettent en général des résultats minceur similaires :

Quels types de ceintures amincissantes existent ?

Il existe différents types de ceintures amincissantes. Leur design est relativement similaire, mais la technique employée diffère sensiblement. Parmi les types les plus communs sur le marché, on trouve :

La ceinture amincissante de sudation

Il s’agit d’une ceinture amincissante à action chauffante. Elle est généralement faite d’un alliage de textiles qui, au contact prolongé de la peau, déclenche un effet « sauna ». Le port de la ceinture engendre ainsi de la chaleur, qui elle-même entraîne une sudation localisée au niveau de la sangle abdominale. Cette transpiration permettrait ainsi d’éliminer toxines et déchets, et affinerait donc la taille. Ce type de ceinture chauffante est souvent employé dans le cadre de la récupération après l’effort (contexte sportif et/ou de médecine du sport), car elle permet la relaxation musculaire des zones abdominale, dorsale et lombaire.

La ceinture amincissante par vibrations

Il s’agit d’une ceinture vibrante, équipée d’un petit moteur reliée à une télécommande. Cette dernière permet d’ajuster la fréquence et l’intensité des vibrations. Parfois la ceinture amincissante dispose de différents programmes, pour des effets plus ou moins intenses. Les vibrations transmises par la ceinture amincissante sont censées masser l’ensemble de la sangle abdominale et ainsi, en tonifier les muscles. En outre, ce massage par vibrations prétend améliorer la microcirculation, relancer le flux lymphatique et ainsi, résorber la rétention d’eau abdominale.

La ceinture amincissante par ultrasons

Un modèle plus récent de ceinture amincissante, qui mise sur l’action des ultrasons à basse fréquence pour stimuler la lipolyse localisée. Ainsi, ce type de ceinture, muni d’émetteurs, diffuse des ondes ultrasoniques de faible intensité au travers de la peau, pour à la fois stimuler le tissu conjonctif et la circulation, mais également provoquer une chaleur sous-cutanée favorable au déstockage des graisses (vidange des adipocytes).

La ceinture amincissante micro-encapsulée

Ce type de ceinture s’appuie sur le concept de « textile intelligent ». La matière est en effet tissée de fibres et de microcapsules chargées en actifs cosmétiques, censés avoir une action amincissante. On retrouvera donc traditionnellement des actifs à base de caféine, puisque cette dernière encourage la lipolyse, mais également des principes hydratants, comme l’Aloe Vera ou le karité. La plupart du temps, il est possible de laver plusieurs fois la ceinture amincissante, sans en altérer les propriétés. Cependant il s’agit d’un dispositif amincissant à durée de vie limitée car à terme, les microcapsules de la ceinture se videront complètement de leur solution amincissante.

La ceinture amincissante par électrostimulation

Grand classique du marché de la minceur, l’électrostimulation se décline également sous la forme de ceinture. Cette dernière est en général munie d’électrodes, qui doivent être judicieusement placées sur chacun des muscles de la sangle abdominale (droit, transverse, oblique). Elle est également équipée d’une console de commande (frontale ou par télécommande reliée), qui permet de régler l’intensité et la fréquence des stimulations électriques. Cette ceinture amincissante prétend tonifier les muscles abdominaux. Ces derniers, renforcés par une stimulation douce et régulière, donnent ainsi au ventre et à la taille un aspect plus ferme. À préciser que l’électrostimulation est un procédé très employé aujourd’hui dans le cadre des soins de kinésithérapie, pour traiter les traumas musculaires et tendineux.

La ceinture amincissante par cryothérapie

Il s’agit en fait d’une ceinture diffusant du froid, s’apparentant ainsi à un soin de cryothérapie. La thérapie par le froid a deux visées amincissantes, traditionnellement : générer l’apoptose des adipocytes qui, une fois « morts », seront naturellement évacués par la lymphe, comme tout déchet cellulaire ; engendrer la thermogénèse, c’est-à-dire le maintien de la température corporelle, et la dépense calorique. En général, ce type de ceinture amincissante se décompose en deux parties : la sangle, faite de tissu élastique et de « niches », et des pochons remplis d’une solution antigel, à placer au réfrigérateur ou au congélateur. Souvent, il est conseillé d’éviter de porter ce type de ceinture amincissante à même la peau, pour éviter une possible dégradation cutanée par exposition au froid.

Les ceintures amincissantes sont-elles efficaces ?

Il existe autant de réponses que de ceintures amincissantes. Mais il est néanmoins possible de faire le tri parmi les différentes ceintures, sur la base de données scientifiques.

  • Ceinture amincissante de sudation: l’effet sur le tissu adipeux est nul. En effet, transpirer n’a jamais fait maigrir. La sudation a trois fonctions : une fonction thermorégulatrice, une fonction émonctoire et une fonction émettrice de phéromones. Le seul effet à escompter d’une ceinture amincissante chauffante sera une perte hydrique. Ce type de ceinture pourra donc être intéressant à utiliser si l’on souffre de rétention d’eau abdominale, mais ne permettra pas d’éliminer le moindre gramme de graisse sous-cutanée.
  • Ceinture amincissante vibrante: de nombreuses études, à l’instar d’une étude de 2004(1), ont été menées concernant l’effet des vibrations sur la masse adipeuse. Force est de constater que sans stimulation, effort physique ou massage, les vibrations n’enclenchent pas la lipolyse.
  • Ceinture amincissante par ultrasons : la technique par ultrasons et ses résultats sur la densité de graisse sous-cutanée a été étudiée chez l’animal. Les résultats sont en demi-teinte : parfois on observe une libération légère mais effective de lipides (triglycérides) dans le réseau sanguin et une légère diminution de la graisse sous-cutanée(2), parfois non(3). Aussi, il est difficile d’infirmer ou d’affirmer que les ceintures amincissantes fonctionnant sur le système ultrason permettent de perdre des centimètres de tour de taille ou de retrouver un ventre plat.
  • Ceinture amincissante micro-encapsulée: à l’heure actuelle, peu d’études portent sur l’efficacité des cosmétotextiles dans le processus d’amincissement localisé. On peut néanmoins s’accorder sur le fait que l’absorption de caféine, par voie orale ou transdermique (crème, patch minceur), entraîne un léger effet lipolytique (action des isomères contenus dans la caféine). Aussi, il est plausible que le port quotidien d’une telle ceinture puisse avoir un effet amincissant et raffermissant.
  • Ceinture amincissante d’électrostimulation : il est aujourd’hui prouvé(4) que l’électrostimulation, si elle est bien utilisée et associée à une activité physique, permet de tonifier les muscles et, in extenso, la silhouette. Par ailleurs les influx électriques réguliers et doux stimulent muscles et circulation. Aussi, une ceinture amincissante faisant appel à la technologie d’électrostimulation peut constituer une aide pour retrouver un ventre plus ferme, à condition bien sûr qu’elle soit utilisée correctement et régulièrement, et couplée à une bonne hygiène de vie générale (alimentation équilibrée, pratique sportive).
  • Ceinture amincissante froide: la cryothérapie est sujette à de nombreuses études, pour évaluer ses effets sur le corps (dépense énergétique liée à la thermogénèse, vertus amincissantes, récupération musculaire…). Plusieurs confirment que l’exposition au froid par cryothérapie stimule la thermogénèse et donc, la réduction du volume de tissu adipeux blanc(5). Par contre, cette perte de masse graisseuse n’est pas systématiquement localisée. En outre, c’est la répétition des sessions de cryothérapie qui induit une cryolipolyse. Aussi, l’utilisation régulière d’une ceinture amincissante pourrait entraîner un amoindrissement du volume de graisse sous-cutanée, mais pas systématiquement au niveau du ventre.

Combien coûte une ceinture amincissante ?

Si vous souhaitez essayer l’un de ces dispositifs, sachez que les prix fluctuent en fonction de la « technologie » employée.

  • Ceinture amincissante de sudation : les vêtements de sudation sont en général plutôt bon marché. Aussi, pour une ceinture de ce type, comptez entre 15 et 40€, selon le modèle.
  • Ceinture amincissante vibrante : le prix dépend en général du design, de la qualité de fabrication et des spécificités du moteur de la ceinture. Aussi, les prix oscillent entre 50 et 100€.
  • Ceinture amincissante par ultrasons : la technologie sous-jacente étant coûteuse, ce type de ceinture amincissante peut s’avérer dispendieux – entre 175 et 5000€.
  • Ceinture amincissante micro-encapsulée : comptez entre 20 et 30€ pour ce genre de vêtement « intelligent », sans oublier que sa durée de vie est limitée.
  • Ceinture amincissante d’électrostimulation : la technologie d’électrostimulation est aujourd’hui à portée de presque toutes les bourses. Les prix oscillent en général entre 50 et 150€, selon les dispositifs, fonctionnalités et fabricants.
  • Ceinture amincissante froide : ce type de ceinture est plutôt abordable, et le prix est fonction de la qualité textile et des poches de gel. Comptez entre 25 et 60€, selon les fabricants (par exemple, Cellublue).

Références

(1) 2004, Roelants, Delecluse, Goris, Verschueren, Effects of 24 weeks of whole body vibration training on body composition and muscle strength in untrained females

(2) 2017, Zhou, Leung, Sun, The Effects of Low-Intensity Ultrasound on Fat Reduction of Rat Model

(3) 2013, Garcia Jr., Schafer, Effects of Nonfocused External Ultrasound on Tissue Temperature and Adipocyte Morphology

(4) 2015, Ingargiola, Motakef, Chung, Vasconez, Gordon, Sasaki, Cryolipolysis for Fat Reduction and Body Contouring: Safety and Efficacy of Current Treatment Paradigms

(5) 2018, Loap, Lathe, Mechanism Underlying Tissue Cryotherapy to Combat Obesity/Overweight: Triggering Thermogenesis

Laisser un commentaire