Chirurgie et obésité : l'anneau gastrique ajustable - CalculerSonIMC

L’anneau gastrique (ajustable)

Lorsque le stade de l’obésité morbide est atteint, la chirurgie demeure une solution utile et salutaire. Ce type d’intervention n’est évidemment pas anodin. La réflexion doit être engagée auprès de votre médecin, généraliste, endocrinologue ou gastroentérologue. Si la chirurgie purement esthétique est une solution de court terme, la chirurgie de l’estomac, autrement appelée gastroplastie, apparaît une voie susceptible de vous aider à guérir de l’obésité.

» Attention il s’agit là d’une intervention chirurgicale qui est loin d’être anodine




COMMENT AGIT LA GASTROPLASTIE SUR LA PERTE DE POIDS ?

La gastroplastie fonctionne essentiellement par la pose d’un anneau gastrique au niveau de l’estomac. Cet élément en silicone a l’avantage d’être modulable et s’insère autour de la partie supérieure de l’estomac. En fait, cet organe correspond à une poche recueillant les alimentes ingérés, se situant entre l’œsophage et l’intestin grêle, dont le volume est approximativement d’un litre. L’objectif de la gastroplastie est de réduire cette poche en la scindant en deux parties ce qui lui octroie une forme de sablier.

anneau gastriqueLa partie supérieure, cintrée par l’anneau gastrique, mesure dès lors 15 à 25 cm3. Elle devient le réceptacle des aliments mais, étant moins volumineuse, elle se dilate et se remplit plus rapidement que l’estomac initial. L’ordre de satiété est envoyé au cerveau. Ainsi, une faible quantité d’aliments lentement ingurgités et mâchés suffit à couper la sensation de faim. N’ayant plus faim, le patient réduit la quantité d’aliments, engendrant automatiquement une perte de poids.

ANNEAU GASTRIQUE : QUEL PRINCIPE ?

L’anneau gastrique a l’avantage d’être ajustable. En effet, grâce à un petit boitier placé sous la peau, notamment au niveau de l’abdomen ou sous les côtes gauches, l’anneau gastrique peut être desserré ou resserré. Le boitier est relié à l’anneau par un fin tuyau. Pour effectuer l’opération de desserrement ou de resserrement de l’anneau, il suffit d’injecter quelques gouttes de liquide qui ont pour effet de gonfler ou de diminuer le calibre de l’anneau. Cette opération se réalise par une simple anesthésie locale de la peau.



» En optant pour le choix de la gastroplastie, on agit sur le volume de votre estomac

Plus on réduit cette poche, plus on ralentit le passage des aliments sans perturber pour autant leur digestion. Le but est de rétablir la sensation de satiété généralement altérée par les régimes alimentaires successifs.

GASTROPLASTIE : RÉSULTATS ET CONSÉQUENCES

La pose de l’anneau gastrique exige une hospitalisation d’une à deux journées. Toutefois, l’intervention chirurgicale demeure relativement simple. Les résultats suite à cette chirurgie montrent une baisse de l’obésité par une perte de poids moyenne de deux à quatre kilos par mois. Sur le long terme, on estime que, pour une obésité correspondant à un indice de masse corporelle supérieur à 45, la gastroplastie, en deux ans, diminue de moitié le poids à perdre. Par ailleurs, la gastroplastie étant réversible, puisque l’anneau peut être retiré par simple cœlioscopie, une plus grande sérénité de décision règne.

anneau gastrique schéma» En conséquence de l’opération, les carences alimentaires sont rares même si des compléments oraux vitaminiques comblent d’éventuels déficits

Le patient doit cependant s’attendre à avoir un régime alimentaire plus restreint. Principal facteur d’échec, le grignotage est évidemment à proscrire. De plus, manger en trop grande quantité ou trop rapidement est déconseillé sous peine de vomir. En ce sens, la gastroplastie abaisse le confort alimentaire.



GASTROPLASTIE : RÉAJUSTEMENT APRÈS L’OPÉRATION

Lors du premier mois, l’anneau gastrique sera adapté à votre profil. Au départ, il n’est pas encore gonflé et seules les grosses bouchées vous feront sentir sa présence. Cette période est importante afin d’ajuster ses habitudes, en fractionnant vos prises alimentaires autour de trois repas et deux collations. La consistance des aliments passe par du semi-liquide alors que l’eau est à bannir durant le repas.

» Après le premier mois, l’anneau est resserré sauf si le médecin estime que votre perte de poids ou que votre niveau de satiété sont corrects

Une fois l’anneau resserré, la satiété survient rapidement et les risques de vomissement s’élèvent. La sélection des aliments s’effectue en fonction de leur valeur calorique et de leur taille. Par la suite, le médecin indique au patient si la taille de l’anneau suffit ou s’il faut le réajuster au troisième ou au sixième mois.