L'avocat fait-il grossir ? - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Nutrition & Alimentation

L’avocat fait-il grossir ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

La culture de l’ avocat nous vient directement de l’Amérique centrale. Ce fruit est une véritable star au menu de plusieurs banquets. Cependant, il suscite quelques réticences à cause de sa forte teneur en lipides. Il convient alors de se demander si le savoureux et apprécié fruit de l’avocatier fait réellement grossir. Zoom sur la consommation de l’avocat et ses valeurs nutritionnelles. 

L’ avocat : son statut d’aliment gras n’est pas à craindre !

L’avocat occupe une place de choix dans nos régimes alimentaires. Il contient énormément de fibres, peu de glucides et une grande quantité de matières grasses. Bien plus calorique et surtout plus gras que la majorité des fruits et légumes, il apparaît dans l’inconscience collective comme le fruit qui fait grossir. Sauf que cette considération ne repose sur aucune étude scientifique. 

Bien au contraire, pour la science, l’avocat est considéré comme un super aliment grâce à ses nombreux bienfaits pour la santé. Il est fortement recommandé par les nutritionnistes. (1)

Le type de lipide dont regorge l’avocat est végétal et sain, commun aux oléagineux et présent dans l’huile d’olive. Les acides gras de l’huile d’avocat sont dits « essentiels » pour l’organisme qui est incapable de les produire lui-même. C’est donc un aliment idéal que l’on peut fournir à son corps, et important au bon maintien du système immunitaire. 

Les acides gras mono-insaturés de l’avocat interviennent sur la diminution du taux de cholestérol. Combiné avec une alimentation équilibrée, l’avocat aide à maintenir le poids. Une consommation régulière de ce fruit, entraine une diminution de la surcharge pondérale abdominale. En somme, l’avocat aide à maigrir plutôt ! les avocats ont de nombreux bienfaits

Un rassasiant sur lequel il faudra compter pour maigrir

Une étude menée sur des patients aux États-Unis a démontré que la consommation de l’avocat est intimement liée à une meilleure qualité alimentaire et à un plein de nutriments bénéfiques à l’organisme (2). Elle conclut donc que lorsqu’il est consommé avec modération et suivant un mode adéquat de préparation (sans rajout d’assaisonnement gras), l’avocat n’est pas contradictoire avec un régime minceur. L’avocat ne fait pas grossir ! Les personnes qui consomment des avocats se sentent rassasiées et ont moins envie de manger au cours de la journée. 

Manger des avocats fréquemment n’induit pas une prise de poids, si c’est dans le cadre d’une alimentation équilibré. Pas plus que la prise d’un avocat le soir. À moins d’en abuser. Un demi avocat par exemple, vous apportera une grande valeur nutritionnelle et de l’énergie. Inclus dans un plat de salade ou combiné avec d’autres légumes au choix, il s’avère très intéressant au menu d’un repas en famille. les bienfaits de l'avocat pour maigrir

Les autres bienfaits de l’avocat

Les fibres de l’avocat contribuent à faciliter la digestion et préviennent la constipation. Ce sont aussi ces fibres qui sont à la base de la sensation de satiété et qui font de l’avocat un régulateur naturel d’appétit. 

Ce fruit très remarquable est source des vitamines B5, B6 et la vitamine K qui régule le taux de sucre dans le sang. Il est aussi riche en vitamine B9 (acide folique), en vitamine E, en vitamine B1, en magnésium et en antioxydant. C’est pourquoi l’avocat a tant d’effets bénéfiques sur la santé du cœur, le système nerveux et les soins des cheveux et de la peau. 

En définitive, non seulement l’avocat en lui-même ne vous fait pas prendre du poids, mais ce fruit est votre allié minceur. Globalement, il améliore en plus votre santé, et même celle de vos yeux ! 

Sources et références

(1)  Dreher, M. L., & Davenport, A. J. (2013). Hass avocado composition and potential health effects. Critical reviews in food science and nutrition53(7), 738-50.
(2) M. Wien, E. Haddad, K. Oda, J. Sabaté, (2013) A randomized 3×3 crossover study to evaluate the effect of Hass avocado intake on post-ingestive satiety, glucose and insulin levels, and subsequent energy intake in overweight adults, Nutrition Journal.

Laisser un commentaire