Quelle huile anti-vergetures choisir ? - CalculerSonIMC
Guides d'achat Morphologie & Corps

Quelle huile anti-vergetures choisir ?

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

Les vergetures sont un phénomène commun et bénin. Elles touchent les hommes comme les femmes, et peuvent apparaître à différents moments de la vie : adolescence, grossesse, fluctuations de poids, causes iatrogènes. Cependant elles sont souvent sujet de complexes, si bien que les fabricants de cosmétiques ont lancé de nombreux produits anti-vergetures sur le marché de la beauté. Parmi ces produits, on trouve de plus en plus d’huiles anti-vergetures. Si vous êtes tenté par une huile anti-vergetures, en prévention ou en traitement de vos vergetures, voici un guide qui devrait vous aider à faire votre choix de manière avisée.

Les meilleures huiles anti-vergetures

Huile anti-vergetures n°1 : Huile Vergetures Prévention, Cellublue

Voir sur Cellublue

L’huile anti-cellulite de chez Cellublue est un mélange d’huiles végétales naturelles (tournesol et amande douce) et d’extraits naturels de plantes. Elle contient donc du pamplemousse, reconnu pour ses vertus lipolytiques, et du lierre grimpant, aux propriétés anti-inflammatoires et anti-œdémateuses (action sur le tonus veineux). Elle aurait donc une double action sur la cellulite, en encourageant localement la lipolyse et en relançant la microcirculation impliquée dans la formation de rétention d’eau. Son application se veut facile, aussi elle peut s’utiliser seule ou avec une ventouse, en massage quotidien. On retiendra donc sa composition à 99% naturelle et vegan, son parfum monoï très agréable et les avis favorables de ses utilisateurs, qui se déclarent à 96% satisfaits.

➡️ Pour en savoir plus sur la marque et découvrir leurs autres produits, vous pouvez visiter la boutique Cellublue.

Huile anti-vergetures n°2 : Huile de Soin, Bi-Oil

Voir sur Amazon

L’huile anti-vergetures de chez Bi-Oil est bien connue des utilisateurs d’huiles de soin, car elle fut l’une des premières de ce type sur le marché. Elle est une huile préventive et réparatrice, qui permet d’améliorer l’aspect des vergetures et cicatrices et de préserver l’élasticité des tissus cicatriciels. Sa composition est brevetée et constitue le principal argument de vente de Bi-Oil. Le fabricant met en avant le « PurCellin », un émollient synthétique permettant de faciliter l’absorption cutanée de l’huile, sans fini gras. Au demeurant, la composition de l’huile Bi-Oil est aussi sa faiblesse. Elle contient en effet de la paraffine (huile minérale), des esthers et des parfums, soit autant de substances dont l’innocuité est discutable – surtout dans le cadre d’une grossesse.

Huile anti-vergetures n°3 : Huile de Massage Bio, I Provenzali

Voir sur Amazon

L’huile de massage bio de la firme italienne Il Provenzali est en fait une huile de soin multi-usages. Elle peut autant être utilisée pour prévenir et traiter les vergetures, que pour nourrir ses ongles, sa peau ou ses cheveux. Elle est composée d’huiles végétales première pression à froid : amande, tournesol, sésame et carthame. En outre, elle est enrichie en vitamine E, dont la fonction antioxydante est prisée par les fabricants de cosmétiques. Une composition 100% naturelle, vegan, cruelty-free, et 95,28% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique : l’Olio Biologico peut être utilisée par tous les membres de la famille, bébés et femmes enceintes inclus.

Huile anti-vergetures n°4 : Huile Almond Sweet, Naissance

Voir sur Amazon

L’huile d’amande douce signée Naissance est une huile multi-usages, qui convient autant au soin des vergetures que de la sécheresse cutanée. Elle est garantie 100% huile d’amande douce naturelle, vegan et cruelty-free. L’amande douce est connue pour ses vertus émollientes, nourrissantes et cicatrisantes. Aussi elle est un ingrédient fiable pour les soins anti-vergetures. Seul petit bémol : il s’agit d’une huile raffinée, qui aura perdu certaines de ses qualités et propriétés lors du processus de raffinage. Au demeurant, la Almond Sweet Oil de Naissance reste un produit fiable dans la prévention et le traitement des vergetures.

 

Comment bien choisir son huile anti-vergetures ?

Différents critères sont à prendre en compte dans le choix d’un soin anti-cellulite. L’offre sur le marché de la minceur est vaste. Aussi, il n’est pas rare de tomber sur un produit décevant. Il semble donc bon de se fier à quelques indicateurs d’efficacité et de qualité. 

La composition

Il s’agit certainement du premier critère à prendre en compte dans son choix, surtout si l’on est une femme enceinte souhaitant trouver un produit 100% sûr pour son enfant et soi-même. Une huile anti-vergetures doit, par définition, être fabriquée à partir d’une ou plusieurs huiles végétales naturelles, si possible extraites par pression à froid (conservation des propriétés intrinsèques de l’huile), voire biologiques.

Cependant certaines contiennent des huiles minérales, c’est-à-dire des ingrédients issus de la pétrochimie – il s’agit par exemple de la paraffine, la vaseline ou le pétrolatum. Bien qu’aucun risque lié à l’usage de ces huiles dans les cosmétiques n’ait été démontré, il faut garder à l’esprit que ces composants sont fabriqués à partir d’hydrocarbures saturés. Bien entendu, ils présentent des qualités : caractère occlusif permettant de maintenir l’hydratation de la peau, texture grasse permettant d’assouplir l’épiderme. Mais l’effet d’accumulation dans l’organisme lié à l’application quotidienne de cosmétiques riches en huiles minérales invite à la prudence.

En outre, certaines huiles anti-vergetures contiennent des adjuvants, conservateurs et parfums, qui constituent autant de possibles sources d’allergies peu souhaitables, surtout pendant la grossesse.

Enfin, sachez que les huiles essentielles, parfois contenues dans les huiles anti-vergetures, ne sont pas dangereuses à la santé, mais ne sont pas anodines en cas de grossesse. Leurs principes actifs, très puissants, peuvent avoir des effets sur le développement du fœtus (voie transdermique).

Aussi, pour choisir son huile anti-vergetures en toute connaissance de cause, mieux vaut se pencher sur sa composition ; certains sites vous y aident, comme par exemple INCI Beauty.

La texture

Le deuxième critère à prendre en compte est plus personnel, et concerne la texture de l’huile anti-vergetures. En effet, certaines huiles seront plus grasses et/ou épaisses que d’autres. Idem pour la rapidité de pénétration, qui diffère d’une huile à une autre. C’est également le cas pour le toucher, qui sera plus ou moins sec. Pour information :

  • Les huiles anti-vergetures élaborées avec de l’huile de coco, de chanvre, d’oléine de karité, de rose musquée, de carthame ou de babassu pénètreront assez rapidement dans la peau.
  • Les huiles anti-vergetures faites à partir d’huile d’inca inchi, de jojoba, de macadamia, de noisette, de pépins de raison ou de sésame auront un toucher sec, avec pénétration rapide.
  • Les huiles anti-vergetures préparées avec de l’huile de marula, d’argan, de germe de blé, d’avocat ou de calophylle auront une texture plus riche et plus grasse.

La meilleure option, au demeurant, reste le mélange d’huiles végétales : une huile anti-vergetures composée d’un alliage unique de différentes huiles bénéficie des différentes propriétés de chacune, pour une efficacité accrue et une texture optimale lors d’une utilisation quotidienne.

Quelle est l’efficacité des huiles anti-vergetures ?

La peau produit naturellement un corps gras, via les glandes sébacées : le sébum. Il agit comme une barrière naturelle servant à protéger la peau du dessèchement, en bloquant la perte hydrique que représente la sueur. Sébum et sueur constitue le film hydrolipidique de la peau. Dans certains contextes, dont la grossesse, la production sébacée tend à diminuer. Or la sécheresse cutanée est un facteur favorisant des vergetures.

L’application d’une huile anti-vergetures permet donc de :

  • Limiter la déshydratation et le dessèchement de la peau, en rétablissant la balance du film hydrolipidique.
  • Prévenir l’apparition des vergetures, en maintenant la bonne élasticité et la résistance cutanée.
  • Atténuer l’apparence crevassée des vergetures, en nourrissant le derme et en stimulant la production de fibres élastiques (effet positif sur le ciment cellulaire).
  • Calmer l’inflammation sous-cutanée engendrée par l’apparition des vergetures.

Comment bien utiliser son huile anti-vergetures ?

Exfoliation préalable

Avant d’utiliser son huile anti-vergetures, il est conseillé d’exfolier sa peau. Toutefois, quelques précautions sont à prendre.

L’exfoliation ne doit pas se pratiquer tous les jours, sous peine d’irriter la peau et d’exacerber le phénomène des vergetures. Aussi, il est recommandé de procéder à un gommage corporel 2 fois par semaine.

En outre, mieux vaut choisir un exfoliant doux. Vous disposez de différentes options :

  • Choisir une solution naturelle, et pratiquer un gommage à base de sel d’Epsom, de sucre ou de marc de café.
  • Opter pour la solution cosmétique, en choisissant avec soin un gommage acheté dans le commerce, et en portant attention sur sa composition (choisir un produit à petits grains, qui sera bien plus doux avec votre peau).
  • Préférer l’option manuelle, et procéder à une exfoliation au gant de crin, à l’éponge konjac, ou un brossage à sec.

Les principaux bienfaits du gommage préalable à l’application d’une huile anti-vergetures sont de :

  • Relancer la microcirculation et d’optimiser les effets de l’huile
  • De débarrasser la peau de ses cellules mortes et de favoriser la pénétration des actifs naturels
  • De stimuler les couches inférieures de l’épiderme et de relancer la production de collagène et d’élastine   

Régularité

Pour qu’elle soit efficace, l’application de votre huile anti-vergetures doit être quotidienne. C’est la régularité qui fait toute son efficacité. Si l’utilisation se fait en dilettante, la peau ne sera pas assez nourrie et les effets assouplissants, nourrissants et régénérants de l’huile anti-vergetures ne seront pas exploités à leur plein potentiel. Une règle de base, qui s’applique d’ailleurs à tous les soins corporels.

Massage stimulant

L’application de votre huile anti-vergetures doit éventuellement s’accompagner d’un massage de la zone touchée. En effet, des mouvements circulaires toniques permettent de relancer la circulation, en stimulant le réseau sanguin sous-cutané. Le ciment cellulaire de la peau, ainsi mieux nourri et oxygéné, sera plus enclin à produire de nouvelles fibres élastiques. Elles sont essentielles à la cicatrisation et la régénération de la peau.

Respect des conditions d’utilisation

Enfin, pour bien utiliser votre huile anti-vergetures, il est important de respecter les conditions d’utilisation du produit, dispensées par le fabricant.

  • Souvent les huiles anti-vergetures s’appliquent sur peau propre et sèche.
  • Au préalable, il est conseillé de tester la formulation de l’huile anti-vergetures sur le pli du coude, pour vérifier sa tolérance au produit.
  • Si vous vous savez allergique à l’un des composants, mieux vaut éviter d’appliquer le produit sur le reste du corps.
  • Si vous constatez un effet indésirable, comme une éruption cutanée, des démangeaisons ou une sensation désagréable, mieux vaut arrêter d’utiliser l’huile anti-vergetures en question.
  • Il vaut mieux éviter d’utiliser votre huile anti-vergetures sur une peau avec lésion, plaie, affection cutanée, coup de soleil.
  • Le contact avec les yeux et les muqueuses est déconseillé et doit donner lieu à un rinçage abondant.
  • N’appliquez votre huile anti-vergetures que sur les zones mentionnées par le laboratoire fabricant.
  • Si vous êtes enceinte, vérifiez que la composition de votre huile anti-vergetures est 100% compatible avec la grossesse et l’allaitement, c’est-à-dire exempte d’allergènes et de perturbateurs endocriniens. L’application pourrait avoir des conséquences néfastes à la santé de votre bébé, si la composition du produit n’est pas « propre ».

Laisser un commentaire