Le soleil aide au maintien de l’équilibre du poids - CalculerSonIMC
CalculerSonIMC
Études

Le soleil aide au maintien de l’équilibre du poids

Google + Pinterest LinkedIn Tumblr

Une exposition prolongée aux rayons UV permettrait de réduire la prise de poids de manière importante. Cette conclusion est le résultat d’une étude publiée dans la revue Diabetes et apporte des éclaircissements sur les avantages métaboliques qu’une exposition aux UV peut amener, en plus de la vitamine D.

Le soleil aide au maintien de l’équilibre du poids
(Le soleil aide au maintien de l’équilibre du poids)

Le soleil influe sur la prise de poids

Cette étude, conduite par les chercheurs de l’University of Western Australia et des Universités de Southampton et d’Edimbourg, a été réalisée principalement sur quatre groupes de souris : deux groupes ont été soumis à un régime pauvre en graisses, et la vitamine D associée pour l’un d’entre eux. Les deux derniers groupes ont bénéficié d’une alimentation riche en graisses, avec un groupe intégrant de la vitamine D.

Plusieurs conclusions ont été rapportées : pour les souris ayant bénéficié d’un régime riche en graisses, une exposition prolongée aux rayons UV a permis de réduire de manière significative la prise de poids dans un premier temps. Les souris ont également développé une intolérance au glucose, ainsi qu’une résistance à l’insuline. Les rayons UV permettent également de diminuer ces réactions métaboliques dues à un régime riche en matières grasses et en sucres. De manière plus poussée, cette étude confirme qu’une exposition à long terme, réduirait la glycémie à jeun, l’insuline et les différents niveaux de cholestérol.

Le rôle de la vitamine D

La vitamine D est essentielle au bon fonctionnement de l’organisme et possède une action principalement sur les os et le calcium. Elle est synthétisée grâce à l’exposition aux rayonnements UV.

Dans cette étude, les chercheurs ont constaté qu’un régime riche en graisses augmente le taux de vitamine D, et qu’une exposition au soleil sur les souris bénéficiant d’un régime allégé participe à l’augmentation de cette vitamine D. L’étude permet également de mettre en évidence que l’action des rayons UV sur l’organisme des souris alimentées avec un régime riche en graisses n’est pas forcément associée à la vitamine D. Le rôle de la vitamine D est complexe, et cette recherche prouve que celle-ci tient également une place importante dans les troubles métaboliques.

Ces conclusions ne sont pour le moment pas totalement applicables à l’homme. Cependant, ces résultats démontrent que la vitamine D à elle seule n’est pas suffisante dans l’apport des bénéfices liés à une exposition aux UV. Il est clair que le soleil ne fait pas mincir, mais les rayons UV aident au maintien de l’équilibre de la masse corporelle.

Sources et références

(1) Sian Geldenhuys. Ultraviolet Radiation Suppresses Obesity and Symptoms of Metabolic Syndrome Independently of Vitamin D in Mice Fed a High-Fat Diet. Diabetes. DOI: 10.2337/db13-1675

Laisser un commentaire